En ce moment
 
 

Vivaqua: action devant le siège social ce lundi matin

 
 

Environ 200 personnes ont protesté ce matin devant les bureaux de Vivaqua, l'intercommunale bruxelloise des eaux. Un changement concernant les employés statutaires est à l'origine de cette grève, qui à quelques conséquences pour les bruxellois.

Ce lundi matin, les trois principaux syndicats se sont réunis en front commun devant le siège social de Vivaqua.
Sur 1430 travailleurs, près de 450 personnes ont déposé leur préavis de grève.

Luc Verheyen, secrétaire adjoint du syndicat CGSP : "Si nous sommes-là aujourd'hui, c'est pour défendre nos statuts. La direction veut détricoter nos statuts. Elle veut se permettre de licencier les statutaires après deux évaluations négatives. Nous ne pouvons l'accepter."

Les statutaires protestent contre la volonté de Vivaqua de pouvoir licencier un statutaire qui aurait reçu deux évaluations négatives en deux ans.

Aujourd'hui, l'entreprise est au ralenti. Aucun appel téléphonique n'est pris, mais les services d'urgence sont maintenus.

La direction se veut rassurante avec le personnel. Elle précise que l'objectif n'est pas de licencier en masse. Du côté des organisations syndicale, d'autres actions sont à prévoir si des négociations ne sont pas entreprises rapidement.


 




 

Vos commentaires