En ce moment
 
 

1,7 tonne de cocaïne dans un entrepôt en Flandre: des dockers impliqués

1,7 tonne de cocaïne dans un entrepôt en Flandre: des dockers impliqués
© Image d'illustration - agence Belga
 
 

La police judiciaire fédérale (PJF) a découvert cette semaine plus de 1,7 tonne de cocaïne dans un hangar à Aartselaar, a indiqué vendredi le parquet d'Anvers. Cette découverte s'inscrit dans le cadre d'une enquête en cours au sujet de conteneurs qui ont été déplacés de différents quais du port d'Anvers de façon irrégulière. Six suspects ont déjà été placés sous mandat d'arrêt dans le cadre de l'enquête.

Selon le parquet, une fraude aux codes PIN a été commise pour déplacer les conteneurs au port. Au cours de l'enquête, sont apparus une entreprise de transport et un chauffeur de camion qui auraient déplacé dans différents entrepôts des environs les conteneurs dans lesquels les drogues étaient cachées. Ces derniers ont ensuite été replacés sur les quais d'où ils provenaient.

D'autres véhicules, avec des coffres-fort spéciaux intégrés, sont ensuite venus chercher la drogue. Lundi, la police est descendue dans un entrepôt qu'elle suspectait être utilisé par la bande de trafiquants. Les inspecteurs y ont interpellé cinq personnes et ont trouvé une énorme quantité de cocaïne. Les suspects sont le propriétaire de l'entrepôt, trois ressortissants néerlandais et un Marocain.

Mercredi, un autre suspect a été privé de liberté. Les six ont entretemps été placés sous mandat d'arrêt. Une septième personne travaillant au port a également été interpellée, mais a ensuite été libérée sous conditions. Selon le parquet, des dockers, des travailleurs de la logistique et des agents de sécurité sont impliqués dans les activités de contrebande.


 




 

Vos commentaires