En ce moment
 
 

Anomalie détectée à la centrale nucléaire de Doel 2

 
 

Une anomalie dans une vanne a été détectée à la centrale nucléaire de Doel 2 lors de sa mise à l'arrêt en raison de son entretien annuel, a indiqué Electrabel vendredi.

Une vanne qui se situe sur une ligne reliant le bâtiment du réacteur à une autre unité de la centrale comportait une anomalie, détectée lors de l'entretien annuel de la centrale nucléaire de Doel. Electrabel précise que le problème a été rapidement résolu.
 
 

Incident de niveau 1

"Il s'agit d'une petite anomalie sur une vanne située sur une petite ligne dans un circuit d'échantillonnage de l'eau du générateur de courant", explique Katrien Denef, porte-parole de la centrale. "Le problème a entre-temps été résolu et l'anomalie n'a pas eu de conséquences sur la santé des travailleurs et des riverains ni sur le fonctionnement des installations", a-t-elle ajouté.    

L'incident a été classé au premier niveau de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES). Cette échelle va du niveau 1 (perturbation) au niveau 7 (incidents les plus sérieux). Les exploitants de centrales nucléaires sont obligés de communiquer un incident une fois que celui-ci atteint le deuxième niveau de l'échelle. Electrabel et le groupe GDF Suez préfèrent cependant spontanément communiquer dès les incidents de niveau 1.


 

Vos commentaires