En ce moment
 
 

Critiqué, Jan Jambon fait marche arrière en Flandre: il accélère la mise en oeuvre de certaines mesures liées au coronavirus

Critiqué, Jan Jambon fait marche arrière en Flandre: il accélère la mise en oeuvre de certaines mesures liées au coronavirus
 
 

La Flandre va accélérer la mise en oeuvre de certaines des nouvelles mesures sanitaires annoncées mardi soir pour endiguer la flambée des nouvelles contaminations au coronavirus.

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) n'exclut pas d'appliquer plus tôt que prévu certaines des mesures anti-corona annoncées mardi soir par son gouvernement et dont l'entrée en vigueur n'était normalement prévue que d'ici vendredi soir, a-t-il indiqué mercredi devant le Parlement flamand.

Il pourrait s'agir de mesures sanitaires pour lesquelles les entités fédérées et le Fédéral cherchent actuellement un consensus, a-t-il ajouté. Si un accord est trouvé, ces mesures seraient alors appliquées "aussi vite que possible, et avant ce qui avait été annoncé".

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a entre-temps fait savoir que les mesures pour lesquelles un consensus a été atteint seront d'application dès minuit ce soir. Lors d'un débat d'actualité mercredi devant le Parlement flamand, M. Jambon a dû se défendre des attaques des partis d'opposition qui lui reprochaient que les mesures annoncées mardi soir n'entreraient en application que vendredi à 18h00 seulement. "Une perte de temps", ont-ils jugé en chœur.

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce mercredi 28 octobre ? 

Nouveau Comité de concertation vendredi: 3 scénarios sur la table dont le reconfinement total




 

Vos commentaires