En ce moment
 
 

Des paracommandos s’entre-mêlent lors d'un exercice de l'armée belge: "Un atterrissage brutal avec des blessés légers se produit régulièrement"

Des paracommandos s’entre-mêlent lors d'un exercice de l'armée belge: "Un atterrissage brutal avec des blessés légers se produit régulièrement"
©RTV.BE
 
 

Lors d'un saut en parachute à Weelde, dans la Campine anversoise, cinq parachutistes ont été légèrement blessés lundi. Selon le ministère de la Défense, il s'agit d'un incident mineur qui se produit souvent.

Le saut en parachute a eu lieu dans le cadre de l'opération "Storm Tide", un exercice d'évacuation à grande échelle auquel participent 800 soldats. Lors d'un 'largage', un certain nombre de parachutistes ont atterri sur la piste de l'aérodrome de Weelde à Ravels. Sur le béton et non dans l'herbe. Certains d'entre eux sont indemnes, d'autres ont subi des lésions ligamentaires, des petites fractures ou présentent des ecchymoses.

"Cinq personnes sont légèrement blessées. Elles ne sont pas hospitalisées mais sont aujourd'hui chez elles et ne participent plus à l'opération", a expliqué le capitaine Gino Clocheret. L'officier écarte toute forme de faute à l'origine de l'incident, "qui est typique dans le parachutisme".

"Un atterrissage brutal avec des blessés légers se produit régulièrement", a expliqué le capitaine Clocheret, qui souligne qu'aucun soldat n'a été grièvement blessé. Le régiment des opérations spéciales de la Défense mène, avec des élèves du secondaire, un exercice d'évacuation à grande échelle entamé le 5 septembre et qui prendra fin vendredi.

L'opération, baptisée "Storm Tide" ("Marée de tempête"), met en scène quelque 800 militaires de la composante terrestre, aérienne et sanitaire qui effectuent une importante évacuation de civils, interprétés pour la circonstance par 300 élèves du secondaire.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires