En ce moment
 
 

Deux tentatives d'enlèvement à Renaix: la police diffuse un portrait robot pour trouver le kidnappeur à la perruque blonde

Deux tentatives d'enlèvement à Renaix: la police diffuse un portrait robot pour trouver le kidnappeur à la perruque blonde

Deux garçons d'une dizaine d'années ont été victimes d'une tentative d'enlèvement les 7 et 21 novembre à Renaix. Selon la police, ils ont pu s'échapper in extremis. Une mère, dont les enfants vont à l'école à Renaix, a pris contact avec notre rédaction pour exprimer son inquiétude.

Une maman inquiète nous a contacté via le bouton orange Alertez-nous. Elle sollicite la presse afin qu'un maximum de moyens soient déployés pour retrouver la ou les personnes à l'origine d'une tentative d'enlèvement survenue à Renaix (Flandre orientale), là où ses deux enfants sont scolarisés. "Les écoles ont écrit une lettre adressée à nous, les parents, afin que l'on soit vigilants, explique-t-elle. La police a diffusé deux portraits robots. Pourriez-vous diffuser l'info afin que l'on retrouve cette ordure?".

En effet, la police fédérale diffuse un signalement et un appel à témoins. Les jeudis 7 et 21 novembre 2019 à Renaix, deux jeunes adolescents ont été harcelés par un inconnu. Dans les deux cas, l'agresseur a saisi les garçons et les a tirés sur plusieurs mètres avec lui. Ces deux garçons ont réussi à s'échapper. Lors de ces deux faits, l'agresseur portait une perruque avec de longs cheveux blonds lâches et une paire de lunettes de soleil, précise le communiqué de la police.


Première tentative d'enlèvement : un garçon de 11 ans parvient à s'enfuir

Le 7 novembre vers 17h45, un garçon de 11 ans est descendu du bus dans la Olifantstraat. Il se dirigea vers Blauwesteen par la Elzelestraat. Arrivé à l'intersection entre la Waatsbrugstraat et Blauwesteen, un inconnu se plaça soudain devant lui, saisit le garçon par le poignet et posa son autre main sur sa bouche. L'homme ne dit pas un mot, se contentant de lancer un "SSSST".

Il a tiré la victime sur environ 5 mètres en direction de la Waatsbrugstraat. Le garçon a réussi à se défaire de l'emprise et à rentrer chez lui. Le garçon a décrit le suspect comme étant un homme blanc d'environ 1m70-1m75 et de corpulence normale à forte. Il l'estime âgé d'une trentaine d'années et il aurait les mains dures et grandes. Il portait un chandail brun-bleu avec une capuche, une perruque aux longs cheveux blonds, un foulard foncé qui lui recouvrait la bouche et des lunettes de soleil foncées. Il est aussi fait état de chaussures beiges vertes avec des lacets blancs.


Deuxième tentative d'enlèvement: un garçon de 10 ans remarque qu'il est suivi

Le 21 vers 17h00, un garçon de 10 ans marchait de l'école de musique située dans la Wolvestraat vers la maison de ses grands-parents située dans la Sint-Martensstraat. Le garçon traversa le Bruulpark et la Sint-Pietersnieuwstraat dans la Sint-Martensstraat. A Bruulpark, le garçon remarqua qu'il était suivi par un homme avec une perruque blonde. A la basilique Saint-Hermès, l'homme était déjà très proche. L'inconnu est ensuite arrivé à côté de du garçon, lui a mis son bras autour du cou et de l'épaule et l'a tiré vers l'autre côté. Quand le garçon a demandé par deux fois ce que l'homme voulait, il lui a seulement répondu "SSST". Rien d'autre n'a été dit.

Au même moment, le garçon remarqua son grand-père et l'appela.Un témoin a également remarqué cet incident et en a informé les services d'urgence. Le suspect a lâché le garçon et est retourné en direction de la basilique.

Le garçon a décrit le suspect comme un homme probablement âgé d'au moins 40 ans, portant une longue perruque blonde/blanche avec des cheveux lâches, jusqu'aux épaules. Le garçon a vu à un moment donné le suspect sans perruque, laissant apparaître un crâne chauve avec quelques cheveux foncés épars et un visage allongé. Selon les témoins, l'homme portait un long manteau partiellement ouvert, un foulard noir masquant la bouche et des lunettes de soleil. La police demande à toute personne témoins des faits ou aux personnes qui ont remarqué l'homme à la perruque de se présenter à la police. Un portrait-robot a été établi.

Les témoignages peuvent se faire via le 0800/30.300, ou vie le mail avisderecherche@police.belgium.eu.

Vos commentaires