En ce moment
 

Gros coup de filet dans les locaux des Hells Angels en Flandre: un véritable arsenal découvert, dont un lance-roquette

Gros coup de filet dans les locaux des Hells Angels en Flandre: un véritable arsenal découvert, dont un lance-roquette

Des perquisitions ont été menées hier soir dans les locaux de la bande de motards des Hells Angels en Flandre. Les policiers ont découvert un véritable arsenal: une cinquantaine d'armes dont un lance-roquette. 12 personnes ont été arrêtées. Justine Roldan Perez donne les détails dans le RTL INFO 19H.

Armes à feu, armes blanches, argent liquide, drogue, logos nazis ou encore matériel de police : voilà les objets trouvés lors des 18 perquisitions menées par la police judiciaire fédérale mardi soir. "La pièce principale est évidemment le lance-roquette et un certain nombre d’armes à feu mais il y aussi quelques armes de poing. Nous avons trouvé, au total, une cinquantaine de pièces hier soir", détaille Kris Vandepaer, directeur judiciaire de la police fédérale du Limbourg.

Ces perquisitions ont été menées dans le cadre d’une enquête du parquet fédéral sur des bandes de motards. L’opération d’ampleur a nécessité plus de 100 policiers. L’objectif : lutter contre la criminalité de ces bandes. "Nous avons commencé une enquête en 2017 après une dispute entre des membres et des anciens membres des Hells Angels. Lors de cette dispute, ils ont commis certains faits qui nous ont encouragés à entamer une enquête", ajoute le directeur judiciaire.

Au total douze personnes, dont 10 appartenant aux Hells Angels, ont été interpellées pour audition. Les faits reprochés sont nombreux. "Il est question d’extorsion, d’infraction à la législation sur les armes et sur les stupéfiants, appartenance à une organisation criminelle, vol avec violences, exploitation d’une maison de débauche et prostitution, menaces, coups et blessures et incendie volontaires la nuit", explique Wenke Roggen, porte-parole du parquet fédéral.

Le juge d’instruction doit encore décider s’il place sous mandat d’arrêt les personnes interpellées. De leur côté, les autorités néerlandaises ont également mené des perquisitions dans deux maisons.

Vos commentaires