En ce moment
 
 

Explosion dans un quartier près d'Anvers: la dernière personne disparue retrouvée morte

L'accident pourrait avoir été provoqué par une fuite de gaz.

La dernière personne portée disparue après l'explosion mardi dans une habitation de Wilrijk, près d'Anvers, a été retrouvée morte dans la nuit de mardi à mercredi, ont confirmé les pompiers anversois à Belga.

Une troisième victime avait été localisée mardi après-midi sur le site de l'explosion qui avait eu lieu en milieu de journée à Wilrijk (Anvers). Après la libération de deux personnes des décombres, cette troisième victime avait été localisée par les pompiers, qui avaient pu entrer en contact vocal avec elle. La victime est légèrement blessée et son état est stable. Entre-temps, l'une des deux autres victimes déjà libérée avait pu sortir de l'hôpital. La deuxième victime est, elle, gravement blessée.


 

Les habitants des environs, évacués, avaient se rendre dans un centre local ouvert pour les accueillir. Un ingénieur de la ville devait venir inspecter la stabilité de leurs habitations.

J'ai quitté ma maison en rampant par la fenêtre

L'origine de l'explosion fait encore l'objet d'une enquête, mais le bourgmestre anversois Bart De Wever a d'ores et déjà évoqué sur Twitter "une terrible explosion due au gaz", remerciant les services de secours pour leur réaction et leur présence sur place. Le mayeur promet par ailleurs "tout soutien" aux victimes et à leurs proches.

Le parquet va enquêter à ce sujet. Des travaux étaient en cours dans la rue, et peut-être aussi dans une des maisons touchées. Une habitante du Ridderveld témoigne mardi, estimant que les dégâts sont très visibles dans le quartier: "des vitres sont cassées et ma porte d'entrée est bloquée", raconte-t-elle. "J'ai quitté ma maison en rampant par la fenêtre, mais je ne pense pas pouvoir rentrer. La police a évacué de toute manière toutes les habitations des environs".

 
 
 

Vos commentaires