En ce moment
 

Il entend du bruit à sa fenêtre en pleine nuit, vient voir ce qui se passe... et tombe sur ces 3 cambrioleurs lourdement armés (vidéo)

Il entend du bruit à sa fenêtre en pleine nuit, vient voir ce qui se passe... et tombe sur ces 3 cambrioleurs lourdement armés (vidéo)

Durant la nuit du dimanche 04 au lundi 05 février 2018, à Tongres, un vol avec violences a été commis à ‘S Herenelderen, Ginstraat, à la salle de fête ‘DE KLEINE GRAAF’.

Vers 02h15, trois individus sont arrivés en voiture, à bord d’une SEAT LEON de couleur foncée. Ils ont commencé à frapper une des vitres côté rue et ne se sont absolument pas souciés que le propriétaire vienne à leur rencontre. La fenêtre a fini par éclater et ils ont pénétré dans l’habitation par le bureau. La victime est parvenue à alerter sa femme et est parti se cacher. Les auteurs, lourdement armés, ont alors empêché la dame d’appeler les secours et l’ont emmenée dans le bureau.

Les voleurs ont alors fouillé l’habitation de fond en comble et sont repartis avec des bijoux de valeur.


Description des auteurs

Le premier auteur est particulièrement grand. Il mesure entre 1m90 et 2 mètres et est de corpulence moyenne. Il était en possession d’une masse. Il était vêtu d’une veste à capuche foncée, d’un pantalon foncé et de chaussures foncées.

Le second auteur était en possession d’un pistolet. Il est sensiblement le plus petit du trio et est de corpulence mince. Il portait une veste matelassée.

Le troisième auteur était en possession d’une kalachnikov et d’un pied de biche. Il est plus petit que le premier mais plus grand que le second et est de corpulence mince. Il portait une veste de pluie.


Témoignages

Si vous reconnaissez ces individus ou si vous avez des informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300. Les témoignages peuvent aussi parvenir via avisderecherche@police.belgium.eu

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires