Inquiets, de nombreux citoyens appellent la police d'Ostende: un message évoque une attaque visant des bars gay de la ville

Inquiets, de nombreux citoyens appellent la police d'Ostende: un message évoque une attaque visant des bars gay de la ville

Un message affiché sur l'application de rencontres Grindr, destinée aux homosexuels, évoquait mardi soir la menace d'une attaque de bars gay à Ostende, sur la côte. La section de Bruges du parquet de Flandre occidentale confirme, mercredi, qu'une enquête a été entamée à la suite de l'envoi de ce message.

On pouvait lire dans cette annonce: "ce soir ou ce week-end, nous allons mener un attentat dans les bars gay d'Ostende". Plus loin dans le même message, la participation de "27 personnes" était évoquée. A la suite de l'apparition de ce message, la police d'Ostende a reçu de nombreux appels de citoyens inquiets. On ne sait pas pour le moment s'il s'agit d'une plaisanterie ou d'une menace à prendre au sérieux. "Mais nous restons bien sûr aux aguets", indique le procureur Frank Demeester.

Vos commentaires