En ce moment
 

Julie, une coiffeuse de Tirlemont ne se présente pas à son travail: son père, prévenu par son patron, la retrouve tuée chez elle

Julie, une coiffeuse de Tirlemont ne se présente pas à son travail: son père, prévenu par son patron, la retrouve tuée chez elle
Julie Quintens on Facebook

Une jeune coiffeuse de 23 ans, habitant Tirlemont, a été retrouvée morte dans son habitation vendredi après-midi, nous révèle ce matin le site HLN. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cette mort suspecte. Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune femme aurait succombé à une mort violente.

Mais qu'est-il arrivé à Julie, une jeune femme de 23 ans, habitant Tirlemont? Ce décès mystérieux, évoqué ce matin dans la presse flamande, pose, en effet, beaucoup de questions.

Vendredi, Julie, une jeune coiffeuse de 23 ans, ne se présente pas à son travail, le salon de coiffure New Look de Roosbeek, situé à Boutersem dans la province du Brabant flamand. Sans nouvelle de son employée, son patron tente de l'atteindre à maintes reprises par téléphone mais ses appels restent sans réponse. Comme ce n'est pas dans ses habitudes d'arriver en retard, il décide d'appeler son père, Peter. Averti, l'homme se rend chez sa fille et la retrouve allongée par terre dans la maison qu'elle partage avec son frère et sa belle-sœur, à Tirlemont.

Le couple habite au rez-de-chaussée alors que Julie vivait à l'étage. La jeune coiffeuse est allongée sur le sol, sans vie. Elle est entièrement habillée, mais dans une position non naturelle. Du sang coule de son nez.

Le parquet ordonne une autopsie. Selon Sarah Callewaert, du bureau du procureur de Louvain, les premiers éléments de cette autopsie révèlent que la jeune coiffeuse est décédée d'une mort violente. Une enquête est ouverte.


Beaucoup de questions

Aucune personne n'a pour le moment fait l'objet d'une arrestation, précise HLN. Les parents et les amis de la victime sont sous le choc. Décrite comme une jeune femme calme et douce, Julie avait un nouvel homme dans sa vie depuis peu. "La semaine dernière, elle nous a dit à quel point elle était heureuse. Elle avait un nouveau petit ami depuis six mois maintenant. Un inspecteur d'intervention de 30 ans de la zone de police de Herent-Kortenberg. Julie était heureuse que tout se passe si bien. Ils envisageaient d'habiter ensemble", révèle un proche au journal.

Les amis de la jeune femme écartent d'emblée la thèse du règlement de compte: "Julie s'entendait avec tout le monde, n'était pas une fêtarde ou quoi que ce soit", décrit une amie.

La jeune femme a été aperçue pour la dernière fois par un voisin, vendredi, à 9h du matin.

Vos commentaires