La Fondation Prince Laurent ferme définitivement un de ses dispensaires pour animaux: "Aucune solution pour lui venir en aide"

La Fondation Prince Laurent ferme définitivement un de ses dispensaires pour animaux:

La Fondation Prince Laurent a fermé vendredi dernier son dispensaire pour animaux situé à Anvers, a-t-elle confirmé lundi. "En effet, le bâtiment se trouvait dans un état préoccupant et la ville d'Anvers n'a proposé aucune solution pour venir en aide à la Fondation", regrette celle-ci dans un communiqué. L'échevine en charge du bien-être animal, Nabilla Ait Daoud (N-VA), affirme de son côté être en discussion avec d'autres partenaires en vue de remplacer le dispensaire par un établissement similaire à relativement court terme.

Les dispensaires de la Fondation Prince Laurent proposent des soins vétérinaires gratuits pour les animaux de compagnie de personnes précarisées. Ceux de Gand, Bruxelles, Seraing et Hornu restent opérationnels. Si elle est reconnue d'utilité publique, la Fondation ne touche aucun subside de l'Etat et fonctionne uniquement grâce aux dons et legs. Cet argent n'était pas suffisant pour rénover le dispensaire anversois, où quelque 2.000 animaux ont été soignés l'an dernier.

D'après la porte-parole de Mme Ait Daoud, l'organisation présidée par le frère du roi Philippe aurait voulu que la Ville rachète le bâtiment et le rénove elle-même avant de le remettre à sa disposition. "Mais pour nous, ce n'est pas une tâche essentielle de la Ville. Entre temps, nous avons déjà eu des discussions exploratoires avec d'autres partenaires potentiels. L'un d'entre eux par exemple fait déjà un travail comparable à plus petite échelle. On espère donc encore trouver une solution pour les animaux affectés, mais à un endroit différent", a expliqué la porte-parole.

Vos commentaires