En ce moment
 
 

Des bourgmestres prennent des mesures pour empêcher un afflux de visiteurs au bois de Hal (vidéo)

 
 

Le week-end s'achève et les Belges en ont profité pour se balader. Parmi les lieux les plus recherchés, il y a le Bois de Hal, près de Bruxelles. En ce moment, les jacinthes sont en fleurs, un spectacle magnifique qui attire de plus en plus de visiteurs, particulièrement en période Covid. Et ce n'est pas forcément une bonne chose pour la nature. Les bourgmestres concernés ont d'ailleurs pris des mesures.

Pour les visiteurs du Bois de Hal, il a fallu faire quelques mètres de marche avant d'atteindre le bois. Car, depuis quelques jours, il n'est plus possible de stationner ni même de circuler dans les zones environnantes jusqu'au 16 mai.

"On est garé à 2 km, et on a fait le reste à pieds", dit l'un des promeneurs interrogés par nos journalistes Laura van Lerberghe et Lucie Jassogne. "De toute façon, on s'est garé là où on ne pouvait pas, je pense, car il y avait des panneaux", raconte une autre.

Des mesures prises par les différents bourgmestres des communes avoisinantes pour empêcher un afflux de visiteurs venus admirer la floraison des jacinthes sauvages. "Le quartier est envahi par des milliers de voitures, ce qui rend le quartier en insécurité. Il peut aussi y avoir des soucis quand les personnes ne font pas attention et laissent courir les chiens, ne restent pas sur les sentiers balisés et mettent à ce moment-là la nature en péril", commente Vincent Scourneau, bourgmestre de Braine-l'Alleud.

Toute la journée, des patrouilles de police veillent au respect des mesures. Ce week-end, déjà plus de 25 procès-verbaux ont été dressés. L'Agence Nature et Forêt a également renforcé le nombre de ses guides pour orienter les promeneurs. "On dirait que toute la Belgique veut être dans le bois de Hal pendant cette période, c'est bien sûr beau et unique, mais bon... Toutes les mesures supplémentaires sont les bienvenues", indique Chantal Vanstalle, guide à l'Agence Nature et Forêt.

Malgré ces restrictions, les quelques visiteurs étaient présents pour admirer cette forêt de 555 hectares. "On savait qu'il y avait toutes les jacinthes en fleurs donc on est venu spécifiquement pour ça", révèle une promeneuse. "C'est magnifique, ça sent bon, c'est agréable, c'est génial", déclare une autre. "Franchement, je passe souvent et les gens font très attention. C'est très rare de voir des gens qui vont se promener dans les fleurs", explique un cycliste.

Les effectifs de police seront tout de même renforcés dès la semaine prochaine.




 

Vos commentaires