En ce moment
 

La police va mener des contrôles lors des mariages turcs en Flandre: "La communauté turque elle-même est demandeuse de plus de fermeté"

La police va mener des contrôles lors des mariages turcs en Flandre:
Image d'illustration

A la suite des tirs récemment décochés, selon une tradition, lors de mariages à Heusden-Zolder (Limbourg) et Genk, la police y procédera désormais à des contrôles lors des mariages turcs, afin d'éviter les nuisances et de garantir la sécurité.

A Heusden-Zolder, la police redoublera de vigilance pour faire comprendre à la population que de tels faits ne sont pas tolérés. "Il est difficile d'avoir un contrôle total, car cela peut se produire partout", indique le bourgmestre Mario Borremans (GOED Heusden-Zolder). "Nous avons également demandé aux responsables des mosquées d'appeler à garantir la sécurité sur l'espace public".

La commune ne veut pas organiser une "chasse aux sorcières". "La communauté turque est importante ici, mais il en va de même pour tous les mariages et manifestations. L'espace public appartient à tous et nous devons donner le signal que nous n'acceptons pas de telles choses à Heusden-Zolder", ajoute Mario Borremans.

La police augmentera par ailleurs ses contrôles à Genk. "Nous signalerons les mariages à la police, qui pourra donc procéder à une surveillance accrue", enchaîne Wim Dries (CD&V), bourgmestre. La commune limbourgeoise a également pris des mesures de prévention et de sensibilisation. "On peut organiser des fêtes à Genk mais il y a des limites claires, qui ont été franchies. La communauté turque elle-même est demandeuse de plus de fermeté concernant les cortèges nuptiaux. Nous distribuerons des brochures d'information aux couples qui se marient".

Vos commentaires