En ce moment
 
 

Moins de migrants en transit interceptés en Flandre occidentale

Moins de migrants en transit interceptés en Flandre occidentale
 
 

(Belga) Le nombre de migrants en transit interceptés lors des six premiers mois de l'année en Flandre occidentale a baissé de 73% par rapport à l'année passée, indique vendredi Carl Decaluwé, gouverneur de la province. Il estime que cela prouve que le plan d'action Transmigration porte ses fruits.

Lors du premier semestre de 2021, quelque 443 personnes transmigrantes ont été interceptées en moyenne chaque mois. Ce chiffre est passé à 117 pour la même période en 2022. Cela concerne les personnes qui souhaitent entrer clandestinement en l'Angleterre. Le nombre de personnes étrangères en séjour irrégulier a également fortement baissé dans le pays. En Flandre occidentale, la diminution atteint 63% par rapport à l'année passée. Selon le gouverneur, cela est une conséquence directe du plan d'action Transmigration mené par la TaskForce. "Alors qu'elle se préoccupait auparavant des transmigrants en priorité, c'est désormais surtout le réseau qui est abordé. Nous nous intéressons (aux) passeurs eux-mêmes. Nous pouvons alors régler le problème à la source", a déclaré Carl Decaluwé. Le gouverneur identifie cependant des points d'amélioration. "Alors que nous demandons du soutien auprès de la police fédérale pour des actions ciblées, nous en recevons de moins en moins. Je comprends qu'il existe un manque de personnel à la police fédérale, mais à cause de cela, la police locale supporte sur ses épaules de plus en plus de" tâches, déplore le gouverneur. "Le cœur de métier devrait être davantage lié à la sécurité et à la transmigration. Lorsque je vois qu'il y a des forces de police qui peuvent être fournies pour certains événements, je m'interroge là-dessus." (Belga)


 

Vos commentaires