En ce moment
 
 

Le corps de Frederik repêché dans le canal à Vilvorde: vraisemblablement une mauvaise chute

Le corps de Frederik repêché dans le canal à Vilvorde: vraisemblablement une mauvaise chute
©Belga
 
 

Le corps de Frederik Vanclooster, 21 ans, disparu dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, a été retrouvé dimanche en matinée dans le canal Bruxelles-Escaut, indiquent la police locale de Vilvorde-Machelen et le bourgmestre Hans Bonte. Un médecin légiste et le labo ont été dépêchés sur place.

Sur base des premières constatations, il n'y a aucune raison de penser que la mort de Frederik Vanclooster est suspecte, a affirmé dimanche le parquet de Hal-Vilvorde. "Tout indique une chute malheureuse", selon la procureure Ine Van Wymersch. "Aucune trace de violence n'a été constatée sur le corps et le jeune homme était toujours en possession de tous ses biens", a expliqué Ine Van Wymersch. "Il n'y a donc aucune raison de soupçonner une intention malveillante. Une autopsie sera effectuée lundi et nous avons ordonné un examen toxicologique pour déterminer la cause exacte de décès", a-t-elle ajouté.

Tristesse chez les scouts flamands

"L'incrédulité et le chagrin sont beaucoup trop grands en ce moment. La tristesse au sein du groupe des scouts est actuellement indescriptible. Nous voudrions dire en l'honneur de Frederik qu'il était un jeune homme très dévoué et responsable qui était aimé de tous", ont réagi les Scouts et Guides de Vilvorde. Frederik était un des dirigeants de la branche Akabe, la branche des scouts et guides flamands engagée dans le scoutisme pour jeunes handicapés.

Rappel des faits

Le jeune homme avait disparu, après une fête du Nouvel An, dans les environs de la Kruitfabriek, une salle évènementielle, à Vilvorde et a été retrouvé à cet endroit par les pompiers. Frederik Vanclooster avait été vu pour la dernière fois vers 03h00 par des amis.

Mercredi après-midi et en soirée, des dizaines de volontaires avaient entamé des recherches de façon spontanée. Jeudi matin, un même nombre de bénévoles avait pris part aux fouilles, cette fois chapeautées par la cellule Personnes disparues. Le canal Bruxelles-Escaut avait été sondé. Vendredi matin, deux bateaux équipés de sonar et une équipe de plongeurs s'étaient affairés, en vain.

Enfin samedi, la police fédérale avait effectué des recherches en hélicoptère dans les environs du lit de la Senne entre Vilvorde et le Zennegat, près de Malines, où se rejoignent la Senne, la Dyle et le canal de Louvain. Les recherches avaient repris dimanche dans le canal Bruxelles-Escaut.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires