En ce moment
 

Elections 2018: voici les grandes tendances en Flandre

COMMUNALES 2018

Les résultats des élections communales et provinciales montrent que les enjeux ont été très locaux en Flandre, observent les éditorialistes flamands. La grande constante est la victoire de Groen, qu'il restera à confirmer dans les négociations, la résurgence du Vlaams Belang, ranimé par la campagne identitaire de la N-VA, et la défaite du sp.a.

Hormis cette constante, l'analyse permet de mettre au jour un paysage clairsemé, note Jan Segers pour le Laatste Nieuws: l'Open Vld réussit avec ses grandes figures là où le parti recule globalement, le CD&V devient un parti populaire de moins en moins imposant mais qui reste incontournable, et la N-VA ne parvient pas, avec le succès d'Anvers, à cacher un premier ressac depuis sa fondation. Pour le sp.a, il est trop tard, juge l'éditorialiste: il ne se remettra pas en 2019. Le sort du président John Crombez est lié à celui de la majorité à Gand qui risque de basculer.

Pour Bart Haeck du Tijd, une des surprises des élections est que la Suédoise est relativement épargnée par l'électeur et "si le Premier ministre Charles Michel paye aujourd'hui les pots cassés, la faute n'est pas celle de ses partenaires flamands de coalition, mais de son propre MR, qui se prend des claques à Bruxelles".

Voici les principaux phénomènes observés dans le nord du pays:

1. Progression du Vlaams Belang dans les communes et provinces.

2. Élections catastrophiques pour les socialistes flamands (sp.a) qui perdent plusieurs de leurs bastions.

3. Résultats historiques pour les écologistes flamands de Groen.

4. Domination de la N-VA (et Bart De Wever) à Anvers. Les nationalistes ont remporté largement les élections communales et provinciales dans la plus grande ville de Flandre où Bart De Wever est bourgmestre depuis 2012.

Par contre, en dehors d'Anvers, les résultats sont plus mitigés pour la N-VA. "Il y a parfois des succès, mais parfois aussi des échecs. Et la poussé qu'espérait Bart De Wever ne s'est pas produite", a commenté le politologue Pascal Delwit, en direct dans l'édition spéciale ce lundi midi sur RTL TVi.   




Anvers: De Wever grand vainqueur en voix de préférence

Le bourgmestre Bart De Wever a écrasé la concurrence dimanche à Anvers avec pas moins de 76.702 voix de préférence loin devant Filip Dewinter (Vlaams Belang) qui figure en deuxième position avec 18.097 voix, et Wouter Van Besien (Groen), troisième avec un milier de voix en moins.

Jinnih Beels, la tête de liste sp.a, obtient 12.815 voix tandis que Peter Mertens (PVdA) est cinquième avec 11.842 suffrages. Kris Peeters (CD&V) recueille 10.286 voix, tandis que Philippe De Backer (Open Vld) en récolte 5.524. L'acteur Mark Tijsmans est élu après avoir occupé la 51e place sur la liste N-VA. Peu de surprise pour le reste, puisque la députée flamande Annick De Ridder, les échevins sortants ainsi que la ministre flamande Liesbeth Homans sont reconduits. Parmi les personnalités réélues figurent encore Claude Marinower (Open Vld), Mieke Vogels, Meyrem Almaci et Bart Staes (Groen), Tom Meeuws (sp.a), Peter Mertens (PVdA) ou encore Gerolf Annemans et Anke Vander Meersch (Vlaams Belang. L'ancienne ministre fédérale de l'Emploi Monica De Coninck et Kathleen Van Brempt (sp.a) n'ont quant à elles pas réussi à obtenir leur strapontin au Schone Verdiep.




Résultats historiques pour Groen

Les écologistes flamands accroîtront de plus de 50 pour cent le nombre de leurs élus au sein des prochains conseils communaux par rapport au scrutin d'octobre 2012, a affirmé dimanche soir la présidente de Groen, Meyrem Almaci, au vu des résultats des provisoires des élections communales en Flandre. "Le 14 octobre restera dans l'histoire comme un 'dimanche vert' avec notre meilleur résultat (jamais enregistré)", a-t-elle affirmé devant la presse. Selon Mme Almaci, Groen progresse dans nombre de villes et de communes. A Anvers, la tête de liste, Wouter Van Besien, a obtenu plus de 18%, soit le double du score enregistré en 2012. Mme Almaci a aussi insisté sur les résultats "record" de son parti à Malines, Alost, Ostende, Bruges, Merelbeke et Audenarde.

RÉSULTATS DES PROVINCIALES: la N-VA et le CD&V se répartissent les cinq provinces

Le CD&V et la N-VA semblaient se partager dimanche la victoire pour les élections provinciales dans les cinq provinces flamandes après dépouillement de deux tiers des bureaux de vote.

Les chrétiens-démocrates du CD&V étaient en tête dimanche soir dans les provinces du Limbourg et de Flandre occidentale, alors que les nationalistes de la N-VA l'emportaient en Brabant flamand, à Anvers et en Flandre orientale, selon les résultats disponibles.

Vos commentaires