Que s'est-il passé au parc d'attractions Bobbejaanland? Les portes sont restées closes

Vous êtes nombreux à nous avoir signalé, via notre bouton orange Alertez-nous, la fermeture du parc d'attractions Bobbejaanland à Lichtaert (province d'Anvers). "Des centaines de personnes sont présentes devant le parc", nous signale un lecteur. "Des tickets payés et perdus après une heure et quart d'attente", se plaignait un témoin via notre bouton orange Alertez-nous.

La police a levé l'alerte au parc d'attractions Bobbejaanland, qui avait été fermé dimanche matin par mesures de sécurité après qu'un homme avec un sac suspect ait été repéré sur les images de vidéosurveillance, a indiqué le domaine dimanche après-midi. Un homme avec un sac suspect a été repéré durant la nuit de samedi à dimanche sur les images de vidéosurveillance du parc. Les responsables de Bobbejaanland ont alors contacté la police, à la suite de quoi il a été décidé de fermer le parc pour mener une enquête. "La sécurité prime avant toute chose. Nous n'avons donc pris aucun risque", a déclaré le porte-parole du parc. Les recherches menées avec un chien capable de détecter des explosifs n'ont rien donné. Le parc rouvrira donc ses portes au public vendredi prochain.


Le parquet ouvre une enquête

La section de Turnhout du parquet d'Anvers a ouvert une information judiciaire sur un homme qui a été filmé dans la nuit de samedi à dimanche par les caméras de surveillance du parc d'attractions Bobbejaanland. L'homme était muni d'un sac à dos suspect. En concertation avec la police, il avait été décidé de maintenir les portes du parc fermées le dimanche.

Le parquet a fait savoir lundi que la fermeture du parc relevait d'une mesure administrative et n'avait pas été ordonnée par le parquet. Des recherches effectuées à l'aide de chiens détecteurs d'explosifs dimanche n'ont rien donné. 

Vos commentaires