En ce moment
 

Vent violent: un homme décède tragiquement en Flandre

Un peu partout en Flandre, les bourrasques de vent donnent des sueurs froides aux habitants et du boulot aux pompiers, dimanche. Le vent a d'ailleurs fait une victime à Mol, en province d'Anvers, où un homme a été atteint par un arbre renversé par les rafales, confirme le bourgmestre Wim Craeyens. Les pompiers ont été appelés concernant cet accident vers 14h20.

En Flandre occidentale, les pompiers rapportent des dizaines d'appels dans la zone autour de la ville de Courtrai, d'Ypres, tandis qu'on atteint les 400 appels, en milieu d'après-midi, dans la région de Bruges. La plupart du temps, des arbres renversés et des branches arrachées ont fait quelques dégâts. Des toitures et des panneaux solaires ont aussi été emportés, signalent les pompiers. A Bruges, le beffroi a dû être évacué, ainsi que les quais de la gare. A la côte, à Ostende, le vent puissant a entrainé l'annulation de toutes les activités du carnaval.

En province d'Anvers, le même genre d'incidents est signalé. Des toitures se sont ainsi envolées à Willebroek, mais sans faire de blessés selon le bourgmestre local Eddy Bevers. Ce dernier parle, sur sa commune, de 7 habitations endommagées. En milieu d'après-midi, les pompiers de Malines-Willebroek signalaient avoir encore quelque 200 interventions en attente, soit une charge de travail considérable qui pourrait nécessiter l'appel de renforts supplémentaires. La police de la même zone est aussi aux aguets, appelée par de nombreux automobilistes qui constatent la chute de branchages et autres sur les routes.

En Flandre orientale, le constat est le même: les secours rapportent des centaines d'appels d'habitants liés au vent, avec plus de 400 interventions menées dans diverses zones avant 16h00. Un arbre a chuté sur la E17 à De Pinte vers Courtrai, atteignant le toit d'une voiture, mais sans faire de blessé parmi ses passagers. Différentes bandes de circulation ont dû être fermées temporairement, à différents endroits, pour permettre de dégager des morceaux d'arbre. A Audenarde, une piscine a dû être évacuée en milieu de journée après qu'une partie de son toit a été décroché par le vent. On ne rapporte cependant dans cette province, en milieu d'après-midi, pas de blessé grave lié aux intempéries. Dans le centre de Gand, des terrasses ont été balayées, des bacs à fleurs renversés et trainés, quand ce ne sont pas des arbres qui se sont renversés, provoquant le plus de dégâts.

Vos commentaires