En ce moment
 
 

"Il était au milieu de la route, un sabre à la main": un individu a pris pour cible un bus rempli d'enfants à Beloeil

© RTL INFO - Alertez-nous

C'est un témoin qui nous a prévenus ce jeudi peu avant 18h via le bouton orange Alertez-nous RTL INFO: un bus TEC a été pris pour cible par un individu à Quevaucamps (Beloeil). Voici sa description des faits: "Alors que mon petit frère de 15 ans prenait le bus pour retourner chez lui, un homme d'environ une trentaine d'années était au milieu de la route avec un sabre à la main. Le conducteur de bus l'a alors évité et cet homme a donné un coup avec son sabre dans le vitre du bus. Celle-ci s'est alors brisée. Des enfants, de 11 à 15 ans, se trouvaient derrière la vitre. L'homme voulait rentrer à tout prix dans le bus".

Le chauffeur a eu le bon réflexe de ne pas s'arrêter

Nous avons contacté la porte-parole du TEC Hainaut. Elle nous a confirmé qu'un bus a été ciblé au croisement de la rue Paul Pastur et de la chaussée Brunehaut. "D'après les premières informations dont nous disposons, il s'agirait de la ligne 87 B. Elle était assurée à ce moment-là par un chauffeur d'une société privée. Il semblerait que l'agresseur avait une sorte de sabre, mais c'est à confirmer avec la police. Au passage du bus, on ne sait pour quelle raison, la personne a menacé le conducteur et a cassé des vitres. Le chauffeur a eu le bon réflexe de ne pas s'arrêter et de poursuivre. Il s'est arrêté quand il était sûr que les voyageurs étaient en sécurité", nous a précisé Audrey Lepape.

D'après le TEC Hainaut, le reste du trajet n'a pas été assuré. La police s'est rendue sur place. Les parents des enfants présents dans le bus ont été contactés. La suite du service du conducteur a été assurée par un remplaçant.

L'homme a été arrêté

La police de la zone Beloeil-Leuze n'était pas disponible ce jeudi soir pour nous apporter ses éclaircissements.

Nous avons cependant pu contacter le bourgmestre de Beloeil. "L'individu a pu être intercepté et il est actuellement entre les mains de la police. L'enquête est en cours pour vérifier les faits commis et les dégâts matériels causés. Heureusement il n'y a pas de blessé. Le type d'arme utilisé ne m'a pas été précisé", a commenté Luc Vansaingèle.

Vos commentaires