En ce moment
 
 

"Je serai la plus forte possible pour notre fils": le témoignage de la compagne de Franck, décédé dans l'effondrement d'une maison à Mons

© RTL INFO

Le 29 octobre, Franck, un Montois, perdait la vie dans l'effondrement d'une partie d'une maison située rue des Juifs. L'homme âgé de 29 ans s'apprêtait à devenir papa d'un petit garçon. Aujourd'hui, sa compagne, Adeline, s'exprime pour la première fois dans une interview accordé à nos confrères de Sudpresse.

Un mois après le drame qui a coûté la vie à Franck, 29 ans, dans l'effondrement d'une partie de la maison dont il était locataire, sa compagne s'exprime sur la douleur qui l'accable. Franck et Adeline s'apprêtaient à devenir parents d'un petit garçon. Désormais, c'est seule qu'Adeline doit préparer l'arrivée du bébé. 

Dans l'après-midi du 29 octobre 2019, un étage d'une maison située rue des Juifs à Mons s'effondre. À l'étage du dessous, Franck profite d'un jour de congé pour se reposer. L'effondrement lui coûte alors la vie. "Je n’arrive pas trop à parler de mon chéri qui me manque encore énormément", confie Adeline, sa compagne, à Sudpresse. "Il manquera énormément à son fils, qui sera bientôt là."

Quelques jours après le drame, Adeline publie une photo d'elle et de Franck : "Je serais la plus forte possible pour notre fils que tu aimais déjà tellement", écrit-elle sur Facebook. "Je t’aimerai à vie et ton fils grandira en te connaissant et en connaissant le père que tu es. Je t’aime tellement, tu me manques énormément."

Durant cette période difficile, Adeline ne cesse de penser à son compagnon, avec lequel elle était en couple depuis 3 ans. "Le pire, c’est de ne pas pouvoir dire au revoir comme il faut", raconte-t-elle dans l'interview accordée à Sudpresse.

Vos commentaires