En ce moment
 
 

"Les militants ont décidé de bloquer la centrale": piquet de grève au dépôt Mestdagh de Gosselies (vidéo)

Le dépôt Mestdagh de Gosselies est bloqué depuis minuit. Les syndicats, qui avaient déposé un préavis arrivant à échéance ce lundi, ont installé un piquet de grève.

Les travailleurs du groupe dénoncent le volet "organisation du travail" de la restructuration menée il y a quelques mois dans l'entreprise. Les syndicats et la direction se rencontrent ce lundi à 15h00. Les magasins du groupe sont ouverts, mais il pourrait avoir un débrayage plus large en cas d'échec de la réunion.

"On vient d'une restructuration chez Mestdagh qui a été négociée et dont les conventions ont été signées au mois de décembre avec toute une série de mises en application depuis, tant sur l'emploi que sur les conditions de travail", explique Evelyne Zabus, permanente CNE, au micro de Thomas Decupere.

"Depuis le mois de mars, les premiers départs ont eu lieu en restructuration. Il y avait trois vagues et on vient de cela avec un point de rupture depuis quelques semaines sur ce dossier", ajoute-t-elle.

"Les départs ont eu lieu sur les conditions de départ telles qu'elles ont été faites (...) Mais c'est sur l'organisation du travail surtout pour les gens qui restent aujourd'hui qu'on a quand même des difficultés, où une série de points, soit, ne sont pas appliqués, soit, n'ont pas été concertés dans les délais", précise Evelyne Zabus.

"Les militants ont décidé, avec les organisations syndicales, de bloquer la centrale pour que l'employeur prenne la mesure de la situation et qu'on puisse enfin avancer sur les dossiers et surtout, les boucler", dit-elle.

Vos commentaires