En ce moment
 
 

"Muslim Expo" ouvre ses portes aujourd'hui: quel est l'objectif de cet événement controversé?

 
 

C'est une première en Wallonie. Muslim Expo se tient tout le week-end à Charleroi. Ce salon invite à découvrir les musulmans de Belgique via des stands, expos, conférences. 7 à 10.000 personnes sont attendues. Les organisateurs disent vouloir combattre les préjugés qui règnent à propos des musulmans. Cela dit, plusieurs orateurs conviés posent problème de par leurs prises de positions. L'un d'entre eux a même été interdit par les autorités carolorégiennes.

La "Muslim expo" se tient ces samedi et dimanche à Charleroi Expo. Un salon qui invite à venir découvrir les musulmans de Belgique et qui se tient pour la première fois en Wallonie.


"Fraternité et Vivre ensemble"

Au programme: des stands, des expositions, des workshops, des débats des conférences. Le thème du salon est "Fraternité et Vivre ensemble".

Mais avant même d’avoir ouvert ses portes, l’événement suscite la polémique. Certains des orateurs programmés lors de ce salon sont controversés, comme l’expliquait ce matin sur Bel RTL Nathalie Piérard.

Selon ses organisateurs, ce salon veut tout simplement mettre en avant la vie quotidienne des Musulmans de Belgique. "Les Musulmans de Belgique, à travers le regard de leurs concitoyens, subissent peut-être des préjugés, des stigmatisations", explique Ayoub Lamrini, porte-parole de Muslim Expo. "Je pense que cet événement vient à point pour déconstruire ce genre de préjugés."


Des orateurs controversés

L’événement prévoit de nombreuses conférences, notamment celle d’orateurs controversés, dont Tariq Ramadan ou le Marocain Abouzaïd El Mokrie El Idrissi, à qui on prête des propos antisémites à lui annulé sa venue. La Ville de Charleroi avait décidé d’interdire sa prise de parole.

"Evidemment, Muslim Expo condamne tout propos raciste, homophobe, antisémite ou autre", assure le porte-parole. "La ligne de conduite de Muslim expo est de ne jamais inviter un intervenant ayant été condamné devant les tribunaux."

 
Plus de 7.000 personnes attendues

Outre les conférences, l’expo accueillera une centaine d’exposants. "Des personnes vendront des produits culturels, d’autres des ouvrages, des livres. Il y aura aussi des entrepreneurs et des talents sportifs seront mis en avant à travers des démonstrations", explique Ayoub Lamrini.

7.000 à 10.000 personnes sont attendues ce week-end à Charleroi Expo. 




 

Vos commentaires