En ce moment
 
 

"On n’a pas vraiment d’air, c’est étouffant": des prisonniers souffrent de la canicule (vidéo)

Situation délicate dans les prisons: aucune mesure particulière n’est mise en place par l’administration pénitentiaire pour faire face à la chaleur. Dans les cellules, les détenus ont du mal à rafraîchir l’air ambiant, d’autant plus que dans les établissements modernes, les fenêtres ne s’ouvrent pas. RTL INFO a pu entrer en contact avec un prisonnier ce matin.

Des photos ont été prises ce mercredi matin par un détenu. Il nous montre la fenêtre de sa cellule, qui ne s’ouvre pas. A côté, un grillage et derrière celui-ci, une vitre qui s’ouvre d’une dizaine de centimètres via un système pour faire rentrer un peu d’air. Insuffisant pour faire circuler de l’air par forte chaleur.


 

---

"Effectivement, il fait hyper chaud dans les cellules. On boit beaucoup et on essaie de mettre les ventilateurs. On demande aux chefs d’ouvrir l’œilleton pour qu’il y ait un appel d’air. On n’a pas vraiment d’air. C’est étouffant", confie-t-il.

A Jamioulx, le ciel est sans nuage et le soleil tape fort sur la prison. Ce matin, des avocats ont visités des détenus.

"Dans les cellules, il est clair qu’en fonction de l’orientation du soleil, les choses sont particulièrement pénibles. La privation de liberté et le fait d’être à plusieurs dans une cellule, ça n’aide pas", explique Etienne Gras, un avocat pénaliste. "Charles Aznavour disait la misère est plus facile à vivre au soleil… sauf en prison."

Contacté l’administration pénitentiaire précise ne pas avoir pris de mesures exceptionnelles.

"Il n’y a pas d’instructions précises. Chaque cellule est pourvue d’un point d’eau et chaque établissement évalue la possibilité d’ouvrir les guichets pour permettre la circulation de l’air", indique la direction générale.

Selon un détenu, hier, dans sa cellule la température était de 38 degré avec le frigo et le ventilateur en puissance maximale.

Vos commentaires