En ce moment
 
 

"Si ce n'est pas maîtrisé, ils vont perdre un pourcentage de leurs moyens": comment préparer les élèves de 6e primaire au stress du CEB?

 

Chez nous, le mois de juin est aussi synonyme d'examens, y compris en primaire. Dans un peu plus de deux semaines, les élèves de 6e primaire devront passer leur CEB, certificat d'études de base. Pour les aider à s'y préparer et éviter toute forme de stress, des ateliers ont été mis en place.

Boire 1,5L d'eau par jour, bien dormir, faire du sport… Des conseils à appliquer à la lettre jusqu'au 17 juin, premier jour d'épreuve du CEB. "Je stresse un petit peu, bien sûr, mais je crois que je serai capable de le faire", explique un jeune élève de l'école de Strepy-Bracquegnies, à La Louvière, où une de nos équipes s'est rendue.

Apprendre aux jeunes quelques gestes simples pour évacuer la pression est aussi important. Durant trois séances d'une heure, les 15 élèves de 6e primaire de l'école apprennent à gérer leurs émotions et un stress qui vient souvent de leurs parents ou leur enseignant. "C'est très difficile pour moi. Depuis qu'elle est toute petite, je l'ai toujours surprotégée. Automatiquement, le stress que je ressens, elle le ressent, et vice-versa. C'est donc dur pour toutes les deux", confie une maman.

"Ce stress, finalement, va faire en sorte que le jour venu, si ce n'est pas maîtrisé, ils vont perdre un pourcentage de leurs moyens, affirme Joëlle Rachart, institutrice et consultante en kinésiologie. Le travail accompli ne va pas refléter la réalité."

Une situation entre parents et enfant qui se ressent au sein même des bibliothèques. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle un atelier a été créé. "Cela se ressent vraiment dans nos implantations, confirme Guenael Van De Ruyver, responsable des bibliothèques communales. La tension monte. Le but que l'on recherchait était vraiment de les apaiser."

Ces séances ont créé un engouement inattendu. Les prochaines éditions seront d'ailleurs ouvertes à beaucoup plus de jeunes.

 

Vos commentaires