En ce moment
 

Un forcené retranché chez lui à Lessines: une dame raconte le moment où sa voisine en détresse est venue chez elle

  • Forcen%C3%A9%20%C3%A0%20Lessines%3A%20%22Elle%20criait%20ouvre-moi%20vite%20parce%20qu

  • Fort%20Chabrol%20%C3%A0%20Lessines

 

La matinée fut agitée ce dimanche à Lessines où un homme s'est retranché à son domicile. Le forcené aurait menacé de faire exploser sa maison. Les forces spéciales ont été déployées et le quartier a été bouclé.

"Un forcené veut faire sauter sa maison à Lessines. Quartier Saint-Roch. Police et forces spéciales sur place", a signalé une riveraine ce dimanche matin via notre bouton orange Alertez-nous. "Gros déploiement de police à Lessines pour une personne enfermée chez elle et menace d'explosion de la maison", a assuré un autre alerteur.   

En milieu de matinée, le bourgmestre de Lessines nous a confirmé qu'une "opération des services spéciaux" était en cours dans sa commune. Pascal de Handschutter a alors précisé que "les mesures minimales de sécurité ont été prises". Le quartier a donc été bouclé. "On se croirait dans un film policier", a confié un témoin.  

D'après nos informations, la personne en question est un homme d'une quarantaine d'années. "Ce matin vers 6h, ce dernier s’est présenté au domicile de son ex-compagne. Il était visiblement ivre et agressif. Armé d’un couteau, il l’a menacée", explique notre journaliste Amélie Schildt, en direct dans le RTL INFO 13H. 

L'ex-compagne a ensuite trouvé refuge chez la voisine. Et l’individu s’est retranché chez lui. "Cette information n'est pas encore confirmée mais cet homme aurait déjà fait de la prison", précise Amélie Schildt.


"Ouvre-moi vite parce qu’il va me tuer"

"La dame qui a trouvé refuge chez moi criait ouvre-moi vite parce qu’il va me tuer. Elle est rentrée et a appelé la police qui est arrivée 20 minutes après", raconte la voisine au micro de notre journaliste. "C’était impressionnant. Elle tremblait. Les policiers sont passés par chez moi pour aller parler avec lui à l’arrière de ma maison. Le forcené a maltraité les policiers en leur disant que s’ils rentraient ils les tuaient. Une fois 9h, il n’a plus parlé et les policiers ont cru qu’il s’était endormi mais il était ivre. Finalement, il est parvenu à s’échapper."

L’intervention de la police et les forces spéciales a duré plusieurs heures. L’homme aurait pris la fuite par l’arrière de la maison. Il n’a pas encore été retrouvé. Le dispositif a pu être levé vers 13h.


Le parquet confirme plusieurs éléments

"L'instruction a été ouverte du chef de menaces avec ordres ou sous conditions et un mandat d'arrêt a été demandé. L'individu, qui est en fuite, est toujours activement recherché. Son identité est connue. Il s'agit d'un homme âgé d'une quarantaine d'années qui était sous l'emprise de la boisson au moment des faits", a expliqué Pierre Marlegem, substitut du procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons.


"On a perdu sa piste"

Selon le parquet, les faits ont débuté dimanche, vers 06h00 du matin, à la rue des Patriotes, dans le quartier St-Roch à Lessines. Alcoolisé, un individu a fait irruption chez son ex-compagne. "Contrairement à ce qui a déjà été dit, l'individu n'a pas menacé son ancienne concubine de faire exploser l'habitation. Armé d'une matraque télescopique, il a menacé de 'planter' avec son couteau toute personne qui interviendrait", a précisé le magistrat. L'ex-compagne ayant réussi à prendre la fuite, l'individu s'est réfugié chez lui. "Vers 08h30, un négociateur des forces spéciales de la police a tenté d'obtenir un contact, en vain. Les policiers ont alors mené un assaut via une fenêtre qui était ouverte. Sur place, il n'y avait plus personne. Malgré le dispositif policier, l'homme a réussi à prendre la fuite dans une direction inconnue. On a perdu sa piste"", a encore indiqué M. Marlegem.

Vos commentaires