En ce moment
 

"Violente agression" d'un chauffeur TEC lundi: ses collègues débrayent par solidarité ce mardi, très peu de bus sont sur les routes

Le réseau TEC dans le Borinage était fortement perturbé mardi matin en raison de l'agression d'un chauffeur de bus lundi après-midi. Les conducteurs du dépôt d'Eugies ont débrayé mardi matin par solidarité pour une action symbolique qui devrait prendre fin mercredi, indique le TEC sur son site internet.

Les lignes 1, 2, 4, 25 et 96 ne circulent pas tandis que les 8 et 8/ sont fortement perturbées.

Après cette nouvelle "violente agression", précisent les transports en commun wallons, le retour à la normale est prévu pour mercredi.

Vos commentaires