En ce moment
 

128 arbres abattus par erreur à Pecq: pourtant, UN SEUL arbre était malade (vidéo)

A Pecq, dans le Hainaut, 128 peupliers ont été abattus par erreur. La commune cherche à identifier qui a donné cet ordre. Un seul des arbres était malade. Une information de nos confrères de l'Avenir.

Les 129 peupliers ont disparu. A Pecq, au bord de l'Escault, il ne reste désormais que des souches. "Avec ces arbres, on était protégés du vent et on avait de l'ombre en été, dit un pêcheur aimant la région au micro de nos reporters Aurélie Henneton et Gaëtan Zanchetta. Ils ont vraiment fait des dégâts. Avant, je venais tous les jours ici. Là, on est venus parce qu'il fallait se dégourdir les cannes, mais on va peut-être changer d'endroit".


Qui a donné le mauvais ordre?

Sur les 129 arbres abattus, seul un était malade et devait disparaître. Alors à qui la faute? A la société d'abattage ou à la commune? "Je pense que l'entreprise a reçu un ordre, estime René Smette, échevin de l'environnement à Pecq. J'imagine mal une entreprise abattre sans avoir reçu d'instruction. Le problème est là: savoir qui a donné l'instruction". A la question de savoir si c'est la commune qui a donné cet ordre, l'échevin répond: "Probablement", en précisant qu'une enquête interne est en cours.

Les autorités communales investiguent, l'opposition communale aussi. "Comme c'est une rangée d'arbre, cela fait partie de la même catégorie des arbres remarquables, éclaire André Demortier, conseiller communal à Pecq. Il fallait demander un permis, ce qui n'a manifestement pas été fait".

Au printemps prochain, une centaine d'arbres seront plantés. Sans doute pas des peupliers, mais des arbres à plus longue durée de vie… pour peu qu'on ne les abatte pas.

Vos commentaires