En ce moment
 
 

80 véhicules achetés en renting pour la police de Charleroi

 
 

Le collège communal de Charleroi a approuvé mardi le marché de fournitures via contrats de renting de quatre-vingts véhicules destinés à la police locale, alors que depuis plusieurs mois, la zone locale de police était en déficit de véhicules et dans l'attente d'un achat global.
 
Deux sociétés ont répondu à l'appel d'offres européen lancé par la ville, D'Ieteren Lease Management et Dexia Auto Lease. La première fournira 28 véhicules, dont 25 sont destinés à équiper les services d'intervention et de quartier ; la seconde fournira 52 véhicules, parmi lesquels trente et un équipés police, seize véhicules banalisés ainsi qu'un 4X4, un utilitaire et trois commissariats mobiles.      

Le tout représente une dépense totale 3.939.816,14 euros.      

Le courrier officiel notifiant cette décision devrait parvenir avant la fin de la semaine aux deux firmes, qui disposeront à ce moment d'un délai maximal de vingt semaines pour livrer les véhicules, un délai dont on espère, du côté des responsables communaux, qu'il pourra être raccourci. La fourniture des véhicules sera cependant étalée, la priorité étant donnée aux véhicules équipés police destinés à l'intervention, et qui demandent une préparation particulière (kit radio, colonne de feux lumineux, alarme, marquage, etc).     

De plus, les véhicules commandés par la police locale de Charleroi sur le budget 2007, et dont la livraison avait connu de nombreux retards pour des raisons administratives, devraient bientôt être livrés eux aussi. Cinq véhicules d'intervention devraient être livrés à la mi-juin au plus tard. Huit autres destinés aux quartiers suivront, puis quatre autres encore pour différents services. Enfin, dans le cadre de la convention sécurité routière, trois combis arriveront aussi sous peu.     

Le cahier des charges prévoit aussi le remplacement des véhicules immobilisés, avec des délais particulièrement contraignants pour les fournisseurs.


 

Vos commentaires