En ce moment
 
 

À Ecaussinnes, des "chabanes" installées pour les chats errants: "Il fallait s'en occuper"

 
 

A Ecaussinnes, des cabanes pour chat errants, appelées "chabanes", ont été installées à un peu partout dans la commune. Celles-ci ont pour objectif de subvenir aux besoins de ces animaux en cette période hivernale. A l'intérieur, on y retrouve un peu de paille, une couverture et de la nourriture. "On a remarqué qu'il y avait pas mal de chats errants dans la commune et il fallait s'en occuper car il y avait des risques de développement de maladies. Ils ne sont pas non plus stérilisés", explique Remy De Sloover, initiateur du projet. Chaque "chatbane" est gérée par un parrain ou une marraine. "On s'occupe de l'entretien et je donne aussi à manger aux animaux", précise Charles Decarsin, parrain d'une "chatbane". Une charte de nourrissage est d'ailleurs apposée sur chaque chatbanne.

Elles ont été placées à des endroits stratégiques. Un abri a été installé sur le terrain d'une maison de repos, un autre dans le parc de l'église Sacré Cœur, deux autres au square de la Bassée, et une sur la place Cousin. "C'est à ces endroits que l'on retrouve de nombreux chats SDF", précise Véronique Sgallari, échevin en charge du bien-être animal.

La stérilisation est une des priorités

Ce projet est l'aboutissement d'une collaboration entre les citoyens, la commune et trois vétérinaires d'Ecausssinnes lors d'une réunion sur le bien-être animal. Une des priorités de la commune est la stérilisation de ces animaux en mettant notamment à disposition des cages-trappes. Une fois capturés, les animaux sont confiés aux vétérinaires qui les stérilisent gratuitement. Les chats sont ensuite relâchés à l’endroit même de leur capture.

D'autres chabanes seront installées prochainement dans le village.




 

Vos commentaires