En ce moment
 
 

La Louvière: le CPAS distribue des kits de rentrée scolaires aux foyers qui n’ont pas les moyens

 
 

Le CPAS a décidé d'aider les familles qui n'arrivent pas à offrir tout le matériel à leurs enfants. La ville leur offre un kit de démarrage, qui inclut les fournitures scolaires de base.

Le CPAS de La Louvière a décidé de donner un petit coup de pouce aux bénéficiaires du revenu d'intégration sociale qui ont des enfants en maternelle ou en primaire. Chacun peut recevoir un sac à dos, un plumier et du matériel adapté en fonction de l'âge. Les tabliers de protections pour les ateliers peintures sont par exemple distribués aux plus petits.

Flore Korosmezey, assistante sociale au CPAS de la Louvière, décrit ce kit de base dans le RTLINFO 13H: "Nous avons différents kits scolaires, mais la base est toujours la même, un plumier, un stylo, des crayons et marqueurs de toutes les couleurs, un cartable. Pour les grands, nous avons aussi des équerres et des bescherelles."

Une mère se confie: "Cela fait tellement plaisir. C'est vraiment un grand soulagement pour moi. 

Un père explique: "Je suis venu. On m'a servi. Je suis très content. Merci."

1.000 enfants de 3 à 12 ans sont potentiellement concernés dans l'entité mais seuls 30 à 40% des parents vont se déplacer pour venir chercher ces kits. 

Flore Korosmezey explique ce chiffre: "Il y a une énorme gêne. On sent que c'est un frein pour eux de venir ici. Malgré qu'il y a du choix dans le matériel proposé, il est assez similaire, les plumiers et sacs sont plus ou moins les mêmes. Donc je me dis peut-être qu'ils ont peur que les gens savent que c'est le CPAS qui donne et ils ne veulent pas se faire juger..."

Pour aider ces familles en difficulté, le CPAS a reçu un subside de 76.000 euros. Environ 10.000 euros sont utilisés pour acheter ce matériel. Le reste permet de soutenir financièrement les parents.

Nancy Ricaille, employée au service social du CPAS de la Louvière. "Soit de manière individuelle, les familles peuvent demander à ce qu'on les aide au niveau scolaire. Par exemple pour des cours particuliers et des frais de garderie, des abonnements de bus au niveau médical aussi et paramédical donc pour des factures d'hôpital lorsque l'enfant est malade."

Cette distribution de fourniture scolaire est organisée sur deux jours pour éviter les rassemblements pendant la crise sanitaire.


 




 

Vos commentaires