En ce moment
 
 

A Tournai, ce producteur vend ses produits de la ferme via un distributeur automatique: cela a plusieurs avantages

 
 

A Mourcourt (Tournai), nous rencontrons d'abord Arnaud Renaud. Tous les matins, ce sont les mêmes réflexes pour ce producteur. "On prend les légumes de la cueillette du matin", nous raconte-t-il. Direction ensuite le distributeur automatique. À l'intérieur, on y retrouve des produits 100% locaux issus de sa propre production ou d'autres indépendants du coin. "Je ne voulais avoir un magasin à la ferme et avoir quelqu'un derrière le comptoir. Je voulais un distributeur comme ça on est plus libre. On peut faire d'autres choses à côté. On doit réapprovisionner le distributeur mais après avoir rempli les cases, on est tranquille", justifie Arnaud. 

Le producteur réalise jusqu'à 20 recharges par jour. Ouvert depuis près d'un mois, le distributeur d'Arnaud est déjà très apprécié. "Toujours disponible et à n'importe quelle heure. Toujours frais et très simple d'utilisation", nous confie une cliente. 

Les horaires élargis de 6h à 23h séduisent les travailleurs actifs aux journées bien remplies. Résultat: ce commerce innovant rapporte près de 300 euros par jour à Arnaud. 

C'est surtout le contact avec le client que l'on recherche

Parmi les producteurs qui contribuent à son fonctionnement: Claude Carette. Lui aussi produit des légumes en grande quantité depuis 3 générations. Seuls 10% de sa production est commercialisée ailleurs. L'essentiel transite dans son propre magasin à la ferme, un lien direct entre producteur et consommateurs. "S'il y a un problème dans un chou-fleur, une salade qui est moins belle, on peut l'expliquer aux gens. On peut aussi faire un prix différent. Et c'est surtout le contact avec le client que l'on recherche", nous confie Claude. 

Côté budget, on ne constate aucune différence entre ces deux modèles innovants. 


 




 

Vos commentaires