Un conducteur provoque un accident mortel à Aiseau-Presles et tente de s'enfuir en volant un véhicule: il avait été contrôlé positif 1h avant

Une collision frontale a fait deux morts dans la nuit de lundi à mardi à Aiseau-Presles, près de Chatelet. Les deux personnes sont mortes sur le coup. Cinq autres personnes ont été blessées dont un papa et ses 2 enfants. L’un serait dans un état grave.

Selon des informations confirmées par le parquet, le conducteur d'une BMW a dévié de sa trajectoire alors qu'il circulait dans la rue de Presles. Trois véhicules venaient en sens inverse. Ils transportaient des personnes issues de la même famille. Les deux premiers véhicules ont pu éviter la BMW, mais le troisième, une Citroën, a été percutée de plein fouet. "Quand je l'ai vu en face, je me suis dit 'On est mort'. Il a évité mon frère. Après il y avait mon neveu au milieu, il l'a évité aussi, et après il a perdu le contrôle et je l'ai pris", confie Liborio Tortorici, un membre de la famille qui circulait en convoi.

Des blessés sont à déplorer dans la Citroën. Les deux personnes décédées étaient des passagers de la BMW, elles sont mortes sur le coup. Les deux véhicules qui ont échappé à l'accident ont fini sur le bord de la route. Au final, dans la famille de Liborio, lui et quatre autres enfants sont blessés.

Après l'accident, monsieur est sorti du véhicule et a tenté de s'échapper en rentrant dans le véhicule d'un témoin

Juste après l'accident, le conducteur de la BMW, légèrement blessé, a tenté de prendre la fuite. "Après l'accident, monsieur est sorti du véhicule et a tenté de s'échapper en rentrant dans le véhicule d'un témoin qui s'était arrêté. Il a terminé quelques mètres plus loin dans le fossé", a précisé Amélie Di Vincenzo, substitut du procureur du roi de Charleroi.


Contrôlé positif à la consommation d'alcool peu avant l'accident

Après vérifications, il s'avère que le conducteur de la BMW avait été contrôlé positif à la consommation d'alcool une heure seulement avant la collision. Emmené au commissariat, il a subi un retrait de permis pour quinze jours et une interdiction de conduire. S'il avait été seul, la police aurait saisi la clé du véhicule. Mais dans ce cas, deux autres personnes aptes à conduire étaient présentes avec l'individu. Les forces de l'ordre ont donc laissé la clé pour qu'une autre personne prenne le volant, ce qui n'a finalement pas été fait. Les deux personnes décédées auraient à peine vingt ans.

Le chauffeur a été placé sous mandat d'arrêt. Le dossier est à l'instruction.

Ironie du sort, la famille de Liborio qui a été victime du chauffard allait justement rendre hommage à un neveu décédé d'un accident de voiture huit mois plus tôt.

Aiseau
Ci-dessus, une des voitures qui a évité l'accident

Aiseau3
Images de Fabian Vanhove

Vos commentaires