En ce moment
 
 

Arnaque aux tickets pour Tomorrowland à Mouscron: 20 plaintes enregistrées par la police

Arnaque aux tickets pour Tomorrowland à Mouscron: 20 plaintes enregistrées par la police
(c) Belga

30 à 40 personnes ont été victimes d'une arnaque aux tickets par un jeune Mouscronnois. Après leur avoir vendu des tickets d'une journée à 150 €, il n'a plus donné de nouvelles aux acheteurs. Depuis les faits, son quotidien a tourné au cauchemar. Il reçoit régulièrement des menaces de la part des revanchards qui s'apprêtaient à vivre le week-end de leur vie.

Tomorrowland est un rêve pour de nombreux amateurs de musique électronique. C'est d'ailleurs pour cette raison que les places partent si vite. Cette année, il aura fallu une heure pour que les places réservées aux Belges soient Sold Out. Un jeune mouscronnois a donc sauté sur l'occasion pour revendre des places au prix de 150 € la journée, soit 40 € plus cher que le prix recommandé. Pas de quoi faire peur aux festivaliers qui se sont précipités sur cette bonne occasion. Seul problème, le vendeur n'a jamais donné les places.

Une vingtaine de plaintes confirmées par la police

Au commissariat de la localité, les témoignages et les plaintes se multiplient rapidement depuis le week-end passé. "Je suis allée déposer plainte lundi et je me suis aperçue que je n’étais pas la seule", déclare une des victimes. "Le policier a pris ma déposition et m’a indiqué qu’il y aurait entre 30 à 40 personnes minimum concernées. Ce chiffre pourrait encore augmenter puisque l’événement se déroule sur deux week-ends et que des gens n’ont peut-être pas encore été mis au courant", poursuit-elle. Du côté de la police, on reste prudent: "On parle d’une vingtaine de personnes, mais l’enquête est toujours en cours et un rapport sera envoyé vers le parquet", confirme un agent à Sudpresse.

L'arnaqueur a dû être hospitalisé

Le jour de la vente, une vingtaine de personnes se sont présentées au domicile du jeune homme pour recevoir leur place. "Sa maman ne semblait au courant de rien et n’avait pas de nouvelles de lui... Et encore moins des places pour le festival", peste Jonathan. "Il a fait le mort pendant toute la journée et tout le week-end. Certains acheteurs avaient même invité des amis qui sont venus spécialement d’Israël pour l’occasion, on s’est vraiment fait avoir", affirme-t-il à Sudpresse. Les acheteurs ont finalement appris que le jeune mouscronnois prétend lui aussi s'être fait avoir. Sudpresse confirme même que le jeune homme a dû être hospitalisé après avoir reçu plusieurs menaces des mécontents.

L'affaire est maintenant entre les mains de la justice qui devra définir la culpabilité du jeune homme. Plusieurs faits de cette affaire étonne les acheteurs: la demande de paiement avant l'échange notamment. Quoi qu'il en soit, la police préconise de garder son calme et d'éviter de le menacer lui et sa famille.

Vos commentaires