En ce moment
 
 

Un dealer très actif arrêté à Charleroi: la police découvre 30 grammes de cocaïne et 600 euros sur les lieux

Un dealer très actif arrêté à Charleroi: la police découvre 30 grammes de cocaïne et 600 euros sur les lieux
© Belga

Les hommes de l’O.R.A, la brigade anti-stupéfiant de la police locale de Charleroi, ont fait cette semaine un retour rapide et en force en arrêtant un dealer très actif dans le centre de Charleroi. Leurs opérations étaient quasiment à l’arrêt suite au confinement. L'activité principale était les patrouilles "Corona" afin de respecter l’arrêté ministériel.

De nouveau actifs pour la moitié des effectifs, les agents de l'O.R.A ont retrouvé le terrain avec succès. Ils ont l’habitude de travailler avec des indicateurs, des "taupes" parfois rémunérées qui fournissent de précieuses informations. Dans ce cas-ci, il s’agit d’une source interne au milieu des stupéfiants.

Après avoir analysé le contexte, les policiers de l’O.R.A ont effectué des observations avant d’effectuer une perquisition au point de chute du dealer, à la Grand rue à Charleroi Nord. Durant cette opération, les agents ont trouvé 30 grammes de cocaïne, 600 euros et une balance de précision. Deux clients étaient présents mais ils n’ont pas été interpellés, faute d'équipes disponibles. Les consommateurs sont en effet des témoins utiles lors des enquêtes et donc souvent auditionnés lors des opérations.

Du retard dans la gestion des enquêtes

Le dealer, qui était très présent dans les rues du centre-ville, a été placé sous mandat d’arrêt et incarcéré à la prison de Jamioulx. La section anti-stup de Charleroi a accusé du retard dans la gestion des enquêtes en court suite au confinement. Ils ne pouvaient, par exemple, plus faire de convocations ou se déplacer dans le cadre des investigations. Les équipes réduites de moitié, mais toujours extrêmement motivées, commencent à retrouver le terrain et font déjà preuve d’une efficacité redoutable.

Vos commentaires