En ce moment
 
 

Basma attend 33h avant que son avion ne décolle de Charleroi: "Nous avons dû faire venir des mécaniciens depuis Budapest"

Basma attend 33h avant que son avion ne décolle de Charleroi:

"Inadmissible." C'est l'adjectif choisi par Basma, une Bruxelloise, pour qualifier les conditions de son départ en vacances. Arrivés lundi matin à l'aube à l'aéroport de Charleroi pour prendre un vol vers la Roumanie, les passagers n'ont pu décoller que ce mardi à 17h…soit 33h plus tard.

Initialement le vol était prévu la veille à 8h45. Basma nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous: "Dans un premier temps, nous sommes restés 1h30 dans l'avion avant d'être débarqués. Ensuite, nous sommes restés 12h assis dans le terminal."

Un temps annoncé à 21h30, le vol est finalement reporté au lendemain, ce mardi. Basma pointe du doigt le manque de communication de la compagnie aérienne, Wizz Air. Les passagers ont du s'en remettre au personnel de l'aéroport de Charleroi pour obtenir des informations, selon elle. "Finalement, nous avons passé la nuit dans des hôtels et nous sommes revenus aujourd'hui. Par sms, on nous avait indiqué 15h. Il est 17h et nous sommes à peine sur le point de décoller."

Avant son départ, Basma nous indiquait que le vol était composé de nombreux enfants et personnes âgées. Joint par notre rédaction, le porte-parole de l'aéroport de Charleroi, Vincent Grassa, nous apporte plus de détails sur les incidents: "L'avion a rencontré un problème technique. Pour des raisons évidentes de sécurité, nous ne pouvions faire décoller cet appareil. Nous avons dû faire venir des mécaniciens depuis Budapest pour pouvoir régler ce problème spécifique ainsi que des pièces et outils particuliers ce qui a provoqué ce retard."

Vos commentaires