En ce moment
 

Cambriolage dans les écuries de Ghlin: "Des mois de travail et d'économies partis en quelques minutes"

L'école des métiers du cheval située près de l'hippodrome de Wallonie à Ghlin dans le Hainaut a été cambriolée durant le week-end. Le matériel des élèves et des écuries a été volé. Les dégâts sont importants.

"Il y a eu un cambriolage dans les écuries de Ghlin. Tout le matériel : selles, bridons, bombes, tout est parti! Et avec un malin plaisir à choisir ce qui était "de grandes marques" pour bien faire ch***!", s'insurge une mère de famille via le bouton orange Alertez-nous.

L'école des métiers du cheval, située près de l'hippodrome de Wallonie, à Ghlin dans le Hainaut, a été visitée durant la nuit de samedi à dimanche. Les voleurs ont cassé tous les verrous et dérobé le matériel qui s'y trouvait. Cela est une grande perte pour l'école, les élèves et leurs parents.
Grab_20180917_140525_623

"C'est la galère pour devoir racheter tout ça du jour au lendemain. Mais c'est également la galère pour suivre les cours, forcément, sans matériel... Tous les élèves vont être dans la m*** pour les cours", poursuit-elle.

"Comment des gens peuvent faire ce genre de choses ? Pourquoi pourrir la vie d'élèves en plus? Ce sont des mois de travail et d'économies de chaque élève qui sont partis en quelques minutes", déplore la femme.

azer

50.000 euros

Selon le directeur des écuries, la perte s'élèverait à 50.000 euros rien que pour l'école. Les pertes subies par les élèves n'ont pas encore été calculées. "Il y avait environ 40 selles. Une selle coûte environ 3.000 euros, donc ça fait beaucoup d'argent", estime un père de famille. Ce dernier s'est rendu à la police ce matin avec son épouse afin de déposer plainte, comme les autres victimes de ce cambriolage.

Le vestiaire de Sarah, une étudiante de 19 ans, a été forcé. Mais, contrairement à ses camarades, ses affaires sont intactes. "Rien a été volé. J'ai eu de la chance, j'ai juste eu mon cadenas cassé et mes affaires un peu bougées. Ils ont regardé les marques de mes affaires, mais je n'ai rien de marque", constate la jeune fille au micro de Thibault Balthazar.


La direction suspecte un proche de l'école

Ce lundi matin, les professeurs de l'école ont dû s'adapter à la situation. "C'est quand même handicapant, car on doit ajuster nos programmes de cours avec les chevaux, mais on a quand même des solutions pour faire travailler les élèves et adapter les cours", explique Arnaud Dubois, professeur d'équitation.

Ce n'est pas le premier vol dans l'école, mais c'est la première fois que les pertes sont aussi importantes. Les élèves remettent en cause la facilité d'accès à l'établissement pendant la nuit. 
Grab_20180917_140100_623

Le directeur de l'école tente de trouver de nouvelles solutions pour sécuriser les écuries. Le système devra cependant être silencieux afin de ne pas effrayer les chevaux. "On a pensé à un code, mais forcément au bout de dix jours tout le monde va l'avoir. Et puis il y a les élèves qui doivent pouvoir rentrer leurs chevaux quand ils vont aux concours", précise Gil Amand, directeur du centre provincial "Les Métiers du cheval".

L'administration provinciale a été avertie des problèmes de sécurité. La direction suspecte un proche de l'école d'être derrière ce cambriolage. Une plainte a été déposée devant les autorités compétentes. 

Vos commentaires