En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: "On jette de l'eau de Javel partout", les habitants des immeubles à forte densité sont inquiets

Coronavirus en Belgique:
© RTL INFO

Le coronavirus en Belgique a contraint le gouvernement à prendre des décisions drastiques pour éviter sa diffusion. Il est demandé aux Belges de limiter les déplacements à l'essentiel. Mais dans les immeubles et les cités à forte densité de population, ce n'est pas évident.

Des habitants de la Cité Parc de Marcinelle sont inquiets. Ils vivent dans un immeuble à forte densité alors que les mesures de confinement sont renforcées. "On ne sort plus de la maison. On nettoie, on jette de l'eau de javel partout", a confié un habitant. 

"C'est dur. Moi, je suis technicienne de surface et j'ai peur, car ma fille est handicapée, mais il faut quand même aller travailler. On n'a pas le choix, mais on se protège", a expliqué une habitante. 

Malgré les dispositions, certains soins restent urgents. Maud, infirmière à domicile, n'envisage pas d'annuler ses visites. Tout comme Martine qui travaille pour le CPAS de Charleroi. "On ne peut plus rentrer chez les personnes. On doit déposer les plats. Mais il ya des personnes qui sont alitées donc on est obligé de rentrer, mais on prend toutes les mesures... Désinfectant dans la camionnette à chaque fois que je rentre et que je sors. Je me désinfecte les gants parce que les mains soient vraiment abîmées", a précisé Martine. Cette dernière se rend compte que son métier est à risque. "On travaille avec une boule dans le ventre, mais on ne peut pas abandonner les personnes non plus", a ajouté la femme. 

Le coronavirus est au centre des préoccupations, mais dans la Cité park, les locataires s'inquiètent surtout d'être confinés dans des logements qu'ils jugent insalubres.

Vos commentaires