En ce moment
 
 

Coronavirus: la prison de Huy se coupe du reste du monde

 
 

Après Nivelles, la prison de Huy se place à son tour en quarantaine. Cinq détenus ont été testés positifs. Le confinement implique la suspension des activités à l'intérieur de la prison. Les syndicats imputent l'entrée du virus aux visites, depuis l'assouplissement des règles à la mi-septembre.

Claudine Coupienne, permanente CSC, interrogée par Emma Gouaille. "Dans une famille, on dit que c'est la cellule familiale plus trois personnes. Dans une prison, c'est déjà un vase clos. Ils sont tous interaction. Ils se croisent au préau, etc. C'est une très grande famille on va dire. Si on ajoute à cela des gens qui vont à l'extérieur, qui entrent mais sans être testés, des gens qui ont des contacts intimes et ensuite sont remis dans tout le groupe. Dès qu'il y en a un qui est positif alors ça se multiplie. "

La CSC qui entame une grève de 48 heures demain à partir de 6 heures du matin dans les prisons.




 

Vos commentaires