Coups de feu à Tournai: une personne inculpée de rébellion

Coups de feu à Tournai: une personne inculpée de rébellion
Image d'illustration

La police de Tournai a ouvert le feu durant la nuit de vendredi à samedi sur un chauffard qui forçait un barrage. Blessé et hospitalisé, l'individu a été inculpé de rébellion, indique le parquet de Tournai-Mons.

Ni l'identité, ni la nationalité de l'inculpé n'ont été dévoilés ce dimanche par le parquet. Les faits se sont déroulés vendredi soir, vers 23h00, le long de la chaussée de Bruxelles à Gaurain-Ramecroix, dans l'entité de Tournai. Une patrouille de la zone de police du Tournaisis a repéré une voiture qui avait été signalée comme volée. Le véhicule a été coincé par les forces de l'ordre. Alors qu'il était à l'arrêt, le conducteur a repris la fuite, mettant en danger la vie d'un policier qui procédait au contrôle. Un de ses collègues a ouvert le feu, touchant le fuyard au niveau de la hanche.

"Il y a bien légitime défense dans le chef du policier qui a tiré. Les jours du conducteur ne sont pas en danger. Il s'agit d'un individu âgé d'une cinquantaine d'années qui n'est pas connu des services judiciaires. L'homme était sous l'emprise de la boisson au moment de son interpellation", indiquait dimanche midi Christian Henry, procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons. Cette affaire connaîtra son épilogue devant le tribunal correctionnel de Tournai.

Vos commentaires