En ce moment
 
 

Covid Party sur le marché de Noël de Charleroi: "C'est se foutre du monde de la nuit, il devrait y avoir des sanctions pour la Ville"

 
 

Polémique sur le marché de Noël de Charleroi. Une soirée avec disc-jockey a viré à la soirée dansante samedi soir, sans respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale. Le monde de la nuit, à l’arrêt depuis le dernier Comité de coordination, est en colère.

Les images tournent sur les réseaux sociaux. Et font bondir ces gérants de lieux de fête comme Nancy Clais, à l’arrêt depuis ce week-end. "C'est honteux. On dirait une discothèque en plein air. On nous fait fermer les discothèques et quand j'ai vu les vidéos là, c'était une discothèque géante. Pas de distances sociales, pas de masques. C'est se foutre carrément du monde de la nuit là. C'était vraiment écoeurant."

Jean-Luc Paternoster, gérant d'une discothèque et d'un bar à cocktail, est du même avis. "Très très fâché. Là, je me dis que ce n'est pas possible. Nous on doit fermer et eux ils font la fête."

"Il doit y avoir sanction"

Les faits se sont déroulés entre deux chalets, dans un endroit abrité de la pluie certes ventilé, mais où les règles sanitaires ont été oubliées pendant la dernière demi-heure d'ouverture.

Les gérants réclament des actions. "Autant de personnes là, non !", assène Jean-Luc Paternoster. "Je crois qu'il faut plus de contrôles, qu'on doit les renforcer." "Il doit y avoir sanction, parce que si nous on ne respecte pas, il y a des amendes et des sanctions prises pour nous. Donc je trouve qu'il devrait y avoir des sanctions pour la Ville aussi", estime pour sa part Nancy Clais.

Vers de nouvelles mesures restrictives ou un renforcement des contrôles

La Ville de Charleroi ne compte a priori pas se sanctionner elle-même... mais elle ne laissera pas de tels dérapages se reproduire. "La Ville déplore les événements qui ont eu lieu ce week-end sur le Village de Noël. Dès à présent, elle travaille de concert avec son partenaire en charge de l’organisation et la Police afin d’améliorer la situation. Ceci pourrait se traduire par un renforcement des contrôles et/ou des mesures adaptées", indique-t-elle.

La Ville a pris ce matin des contacts en ce sens avec la police locale et la société qui organise le marché de Noël sur la place de la Digue. D'autres contacts vont avoir lieu dans les prochains jours. Ils déboucheront selon la Ville soit sur de nouvelles mesures, soit sur un contrôle renforcé des mesures existantes.


 




 

Vos commentaires