En ce moment
 
 

D'énormes fuites d'eau repérées à Charleroi: 2.000 litres s'écoulent dans le vide toutes les heures au stade

Plusieurs fuites d'eaux ont été repérées dans des bâtiments publics à Charleroi. Récemment des compteurs intelligents y avaient été installés. Ils ont permis de déceler ces fuites dont une très importante au stade de Charleroi. 2.000 litres d'eaux s'écoulent dans le vide, chaque heure. Impossible de savoir depuis combien de temps cette situation dure mais on parle de quelques années.

Des fuites d'eau ont été repérées dans plusieurs bâtiments publics à Charleroi. Celles-ci ont été repérées il y a plusieurs mois. Mais depuis combien de temps existe-t-elle ? On l’ignore.

Il est cependant très simple d'estimer le coût d'une telle perte. Plus de 17.000 mètres cube se sont écoulés. La Ville devra donc payer 87.000 euros. "Les services ont creusé en partant du compteur. Et ils ont trouvé la fuite la plus importante qui perdait 1.800 litres par heure. Ils ont colmaté et fait ses réparations nécessaires. Ils se sont ensuite rendu compte qu'il y avait encore une fuite", explique Xavier Desgain, échevin des bâtiments et de l'énergie. 

Depuis 2017, la société wallonne des eaux et Ores, distributeur de gaz et d’électricité, ont installé des compteurs intelligents dans des centaines de bâtiments publics à Charleroi. Le but de ce projet pilote: avoir une vue précise sur la consommation.


La facture d'eau atteint 1.850.0000 euros 

"Avec un compteur intelligent, on place un module sur le compteur d'eau. Il va lire la consommation de l'eau de façon régulière. On va regarder s'il y a toujours de la consommation d'eau pendant la nuit", éclaire Denis Devos, chef de projet à la SWDE.

Le système semble faire ses preuves. De nombreuses fuites ont ainsi pu être colmatées dans différents bâtiments de la ville.

 "On est sur un budget d'environ 1.850.000 euros pour la consommation d'eau sur l'ensemble de la ville. On devrait pouvoir le réduire d'une dizaine de pourcents grâce au travail qui s'est mis en place et qui va se poursuivre", affirme Xavier Desgain. De quoi alléger les finances communales et soulager le portefeuille du citoyen.

Vos commentaires