En ce moment
 
 

Daniel Senesael se déguise en Astérix pour souhaiter la bienvenue à Gérard Depardieu (vidéo)

 
 

Daniel Senesael, bourgmestre d'Estaimpuis, avait déjà fait parler de lui il y a plusieurs mois lorsqu'il avait chanté en slip pour ses employés. Cette fois, c'est l'arrivée de Gerard Depardieu dans sa commune qu'il fête en se déguisant en Asterix pour présenter ses vœux.

Le bourgmestre de la commune d'Estaimpuis où réside depuis peu Gérard Depardieu, Daniel Senesael, a souhaité la bienvenue à l'acteur français dans un petit film, dans lequel il incarne un Astérix couleur locale et qui a été réalisé à l'occasion de la présentation des voeux au personnel communal. Le film est diffusé sur le site youtube.     

"Quel violoniste ne serait pas heureux qu'on lui donne un stradivarius"

Grâce à la venue de Gérard Depardieu à Néchin, une localité d'Estaimpuis, le bourgmestre s'est félicité, dans son discours, que "des millions de Français peuvent placer Estaimpuis sur une carte". "Si un touriste demande où se trouve la cathédrale Tournai, on dira désormais que c'est juste à côté d'Estaimpuis", a-t-il ajouté. "Quel violoniste ne serait pas heureux qu'on lui donne un stradivarius", a encore souligné M. Senesael.      

"Et concernant Obélix, je ne serai pas étonné de le voir boire un coup au troquet du coin"

Le bourgmestre est revenu sur la polémique qui a entouré l'arrivée de Gérard Depardieu, qualifié d'exilé fiscal par bon nombre de ses compatriotes, le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault en tête. "Notre perception de cet emménagement n'est pas aussi caricaturale que celle qu'ont défendu certains journaux. On n'a pas attendu Obélix pour savoir comment ça se passe avec les Français riches ou pas qui s'installent ici. Et ça se passe très bien. Et concernant Obélix, je ne serai pas étonné de le voir boire un coup au troquet du coin. Et même de payer sa tournée", a conclu le bourgmestre sur l'événement "people" de l'année 2012 pour sa commune.




 

Vos commentaires