En ce moment
 
 

Deux immeubles de logements sociaux vont être démolis à Jemappes: de nombreux locataires redoutaient cette décision

 

A Jemappes près de Mons, deux immeubles de logements sociaux vont être démolis. Les tours ne répondent plus aux normes actuelles et le coût d'une rénovation serait trop important. 

Les deux immeubles font partie du paysage depuis 1977. Ils ont hébergé des milliers de Montois, et parmi eux, Fabienne Maton, depuis 26 dans le même appartement.

"C’est un choc. Après 26 ans, ce sont mes souvenirs qui vont être démolis", a-t-elle, émue, à notre micro.

De nombreux habitants redoutaient cette décision. Ceux qui ont grandi au Coq, ceux qui comptaient y vieillir. La démolition a été annoncée par lettre hier. Claudine et son époux, eux, s’y attendaient.

"Ils ne relouent plus les appartements vides car ils se doutaient sûrement qu’ils allaient abattre", indique Claudine.

Coût pour rénover : 63.000 euros à multiplier par 190 logements, soit 12 millions d’euros. C’est hors budget.

"Si on devait être un propriétaire modèle en terme de logement, sur le plan de la salubrité, de la sécurité et du vivre ensemble, on est vraiment pris de court. Je pense que rénover des tours qui ont plus de 40 ans n’est pas raisonnable au prix que ça nous coûte", explique John Joos, le président de la société de logement Toit et Moi.

60 appartements sont déjà vides, 126 familles doivent être relogées par la société. "La société de logement redistribue 30 à 40 logements par mois. La priorité sera donnée à ce quartier et ce sera sur une durée d’un an", ajoute John Joos.

Des rencontres individuelles seront organisées. Les deux buildings seront démolis d’ici 2021.

 

Vos commentaires