En ce moment
 
 

Radars incendiés, lidar couvert de peinture: plusieurs dispositifs de contrôle de vitesse vandalisés durant le week-end dans le Hainaut

Plusieurs faits de vandalisme ont été constatés durant ce long week-end sur des dispositifs de contrôle de vitesse.

Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 4 heures du matin, un lidar, placé sur un axe important à Quaregnon, a été mis en peinture.


©Aurélie Henneton

"Les dégradations sont poursuivies donc il y a un PV qui a été acté, pour l’instant à charge d’inconnus. Le temps que l’enquête détermine qui est l’auteur des faits. Il y a des éléments, tout est filmé. Nous avons également des caméras urbaines sur la zone de police", explique Bertrand Caroy, responsable du Service circulation routière de la zone de police boraine. L’appareil a été nettoyé et révisé ce lundi . Il est à nouveau opérationnel. 
 

La même nuit, une vingtaine de minutes plus tard, deux radars ont été incendiés sur l'E42 à hauteur de Saint-Ghislain. Les deux dispositifs sont déclassés. Les dégâts peuvent atteindre 50.000 euros par appareil. 


©Aurélie Henneton

Enfin dans la nuit de lundi à mardi, les pompiers de Jumet ont été appelés vers 2h30 du matin, à nouveau sur la E42, mais cette fois à Gouy-lez-Piéton (Courcelles), pour des faits similaires. Deux boîtiers de radars étaient en feu. Ils sont hors d'usage. Le ou les auteurs risquent gros.

Une enquête a été ouverte.


©Fabian Vanhove

Après une semaine de service, le Lidar de Quaregnon est déplacé. En huit jours, il a flashé 400 véhicules en excès de vitesse, allant jusque 105 km/h : plus du double de la vitesse autorisée.

Vos commentaires