En ce moment
 
 

Double meurtre à Tournai: le fils Benny, retrouvé dans l'Escaut, était en mauvais termes avec sa mère, selon les voisins

Double meurtre à Tournai: le fils Benny, retrouvé dans l'Escaut, était en mauvais termes avec sa mère, selon les voisins
© VTM Nieuws

À Tournai, l'enquête concernant le meurtre de Lena Vangheluwe et son mari Henri Vanlerberghe se poursuit. Le corps du fils de Lena, Benny, a été retrouvé dans l'Escaut. Nos confrères de Het Laatste Nieuws dévoilent aujourd'hui la relation conflictuelle entre Lena et son fils.

Ce dimanche, nous apprenions que le fils de Lena Vangheluwe a été retrouvé sans vie jeudi, soit un jour avant la découverte des dépouilles du couple. Aujourd'hui, Het Laatste Nieuws dévoile les témoignages de voisins du couple, qui affirment que Benny, le fils de Lena, et sa mère étaient en froid.

Le fils se sentait dévalorisé, selon les voisins du couple. "Lena et Henri était plus heureux que jamais". Ils avaient tous les deux travaillé de nombreuses années dans le magasin de fruits, et profitaient désormais de leur pension. Lena aimait parler de la maison que le couple faisait construire à Thimougies. Dans le village, tout le monde les connaissait. Par ailleurs, le couple avait un enfant ensemble, et formait une famille recomposée avec les enfants de chacun. Une situation qui, selon les voisins, était pesante, pour Benny. Apparemment, le fils réclamait également régulièrement de l'argent à sa mère.

Lena parlait toujours de ses autres enfants, mais jamais de Benny

La famille de Lena et Henri a également tenu à réagir. Selon eux, il n'y avait jamais de problèmes entre Benny et ses parents. "Benny était dépressif depuis longtemps, ça oui. Il suivait un traitement pour ça. Lena prenait bien soin de lui, et ça lui faisait du bien. Benny n'avait pas d'amis et pas de travail, mais il avait une mère qui faisait tout pour lui. Nous n'avons jamais entendu parlé de disputes."

Pourtant, les voisins de Benny maintiennent une autre version. "Lena parlait toujours de ses autres enfants, mais jamais de Benny. Il se sentait dévalorisé, par rapports aux autres enfants de la famille. Je ne dis pas qu'il a un rapport avec la mort de ses parents, c'est à la police de le déterminer, mais je n'abandonnerais pas cette éventualité."

Pour l'instant, le parquet n'établit pas de lien direct entre les deux affaires, mais l'enquête se poursuit. 

Vos commentaires