En ce moment
 
 

FOLLE course-poursuite à Tournai: les voleurs roulent à contresens sur l'autoroute et finissent à moitié nus dans un champ

 
Tournai

Une course-poursuite particulièrement animée pour les policiers de Tournai s'est déroulée jeudi tôt au matin. Les policiers ont eu affaire à des voleurs dans la zone commerciale de Froyennes. Deux Français sont inculpés. Ils ont terminé le course à moitié nus dans les champs. D'autres suspects ont réussi à s'échapper.

Les individus s'en sont pris à un magasin de vente de parfums vers 4h du matin. Ils ont brisé la vitrine et forcé la grille de protection pour pénétrer dans l'établissement. "Ils ont utilisé du matériel sur batterie pour disquer le volet et rentrer", nous explique ce vendredi matin Martin Lallemand, vitrier.

Les malfrats se répartissent dans deux véhicules. Rapidement prévenues, les forces de l'ordre tentent d'intercepter une première voiture, une Opel. Le conducteur monte sur un talus et file en direction de la E42 Tournai-Mons. Sur l'autoroute, le passager attrape un extincteur et aveugle le véhicule de police juste derrière. L'Opel et ses 2 occupants ont réussi à prendre la fuite.

Course-poursuite à contresens sur l'autoroute

Dans le même temps, d'autres policiers prennent en chasse leurs complices à bord d'une camionnette blanche. La camionnette traverse un parking pour éviter un barrage puis fonce à contre-sens sur l'autoroute en direction de Menin. "Cinq combi vont poursuivre cette camionnette qui a rejoint l'autoroute à contresens. Un hélicoptère fédéral sera requis", confie Frédéric Bariseau, substitut du procureur du Roi de Tournai. D'autres zones de police sont également intervenues, tout comme la police fédérale de la route.

Ils ont été interpellés

Durant 45 longues minutes, la course va se poursuivre pour s'achever à Zwevegem. Poursuivis par 5 voitures de police et un hélicoptère, les fuyards s'arrêtent sur la bande d'urgence et poursuivent leur route à pied. Un maître chien découvre des vêtements. Les fuyards ont décidé d'enlever leurs vêtements et de les jeter dans un champ.

Des riverains, surpris de voir deux inconnus courir à moitié nus, préviennent la police. Les deux suspects sont finalement interpellés. "C'est très original parce qu'il faisait excessivement froid ce soir-là. Ils ont d'ailleurs été retrouvés un peu plus loin en très petite tenue, vu que les vestes et autres ont été abandonnés", explique Frédéric Bariseau.

Les parfums volés n'ont pas encore été retrouvés. Les deux suspects français sont poursuivis pour vol qualifié et entrave méchante à la circulation.

 

 

Vos commentaires