En ce moment
 
 

Fort Chabrol à Dampremy: l'homme, qui menaçait de faire sauter sa maison suite à une dispute, a été transporté à l'hôpital

  • Un fort Chabrol a eu lieu cet après-midi à Dampremy

  • Fort Chabrol à Dampremy: un homme menace de faire exploser son habitation

 
 
 

L'auteur du fort Chabrol mardi rue du Phénix à Dampremy (Charleroi) a été appréhendé par les unités spéciales en fin d'après-midi, a indiqué le parquet de Charleroi. Le suspect, âgé d'une quarantaine d'années, a été emmené à l'hôpital après avoir menacé de faire sauter sa maison à l'aide d'une bonbonne de gaz.

Le quadragénaire, retranché à son domicile, menaçait de se suicider à la suite d'une dispute conjugale. Le couple s'était disputé plus tôt dans la journée.

"Quand son épouse est revenue à la maison, l'homme était dans un état second et menaçait de faire sauter la maison. C'est une famille qui a l'habitude de cuisiner avec des bonbonnes de gaz et il y en avait bien une en fonction au sein de l'habitation", a détaillé Sandrine Vairon, procureure de division de Charleroi, présente sur place.

Le suspect avait également ingurgité des médicaments et de l'alcool. Un périmètre de sécurité a alors été mis en place par la police de Charleroi. Le CGSU (unités spéciales de la police fédérale) et le GSA (groupe de surveillance et d'appui de la zone de police de Charleroi) ont été requis sur les lieux, de même que les pompiers et les services du distributeur d'électricité et de gaz Ores. Des échanges ont eu lieu entre le suspect et les unités spéciales, puis le forcené n'a plus donné signe de vie. "Le pire était à craindre, ce qui a motivé l'intervention des unités spéciales." Le suspect a finalement été appréhendé vers 17h30.

Dans un état second, le quadragénaire a été pris en charge par les secours et transporté à l'hôpital. Son état de santé est inconnu. "Il ne se sentait pas bien et a été perfusé sur place par les ambulanciers", a toutefois précisé le parquet. Le suspect, qui présentait des idées suicidaires depuis plusieurs années, sera auditionné dès que son état de santé le permettra.


 
 
 
 Photos Fabian Vanhove




 

Vos commentaires