En ce moment
 

Une mystérieuse odeur de gaz a traversé une partie de la Wallonie: quelle est son origine ?

  • Une odeur de gaz dans les égouts de Charleroi et dans le Namurois

  • "Nous avons constaté que les détecteurs affichaient zéro, il n''y avait pas de présence de gaz"

  • "Nous avons constaté que les détecteurs affichaient zéro, il n''y avait pas de présence de gaz"

 

De La Louvière à Gembloux, en passant par Charleroi, Sambreville ou Philippeville, des dizaines d'appels évoquant de fortes odeurs de gaz ont inquiété les pompiers. Mais leurs outils de mesure n'ont rien montré d'anormal. La cause de cette odeur est sans doute due aux conditions climatiques et... aux égouts.

Trois personnes nous ont signalé tôt ce matin de fortes odeurs de gaz à Gilly (Charleroi), Nalinnes (Ham-sur-Heure-Nalinnes) et Walcourt. "Odeur épouvantable", "service odeur de gaz contacté", "ça pue le gaz dans tout le quartier". Les pompiers de Charleroi ont mené une trentaine d'interventions ce matin notamment à Ransart, Monceau-sur-Sambre, Marchienne-au-Pont, Leernes, Montigny-le-Tilleul, Montignies-sur-Sambre, Anderlues, Gozée et Courcelles. Du côté des pompiers namurois, une dizaine d'interventions ont également été menées, notamment à Sambreville et Philippeville.

Des appels inquiétants: les cas d'explosion de bâtiment du au gaz ne sont pas rares, pensez à Paris dernièrement.


"Tout appel est important, on ne joue pas avec le gaz"

Le lieutenant Patrick Philippart, chef du poste de secours de Philippeville de la zone Dinaphi, explique avoir reçu plusieurs appels signalant des odeurs de gaz. "Tout appel est important, on ne joue pas avec le gaz", insiste-t-il.


"Les détecteurs affichaient zéro"

Pourtant, les pompiers ont effectué des dizaines de mesures, qui n'ont rien montré d'inquiétant. Marc Gilbert, chef de la zone Val-de-Sambre, explique: "On a eu plusieurs appels aux alentours de 6h50 pour des fuites de gaz. Nous nous sommes rendus sur place avec des équipes équipées de détecteurs pour contrôler. Quand nous sommes arrivés sur place, que ce soit dans une école, sur un chantier de construction, nous avons constaté que les détecteurs affichaient zéro, il n'y avait pas de présence de gaz".

Même constat du côté d'ORES: les lignes d'urgence de l'opérateur des réseaux gaz et électricité ont été prises d'assaut mercredi matin. Les appels concernaient des odeurs de gaz dans le Hainaut. ORES a expliqué qu'un "nuage odorant" s'était déplacé de Charleroi vers Ath entre 07h00 et 11h00 mercredi matin. L'opérateur a dépêché de nombreuses équipes dans les zones touchées mais aucune fuite de gaz n'a été détectée sur son réseau. ORES n'a, à la mi-journée, aucune information sur les causes de cet incident mais indique que la situation est de nouveau normale depuis 11h00. 


Une "putréfaction"


Il s'agit plus que probablement d'une odeur provenant des égouts. Plus précisément la conséquence de la fonte des neiges conjuguée à un mauvais nettoyage des égouts de la région, selon les pompiers. "Nous avons, vraisemblablement en raison de la pression atmosphérique, un problème au niveau des égouts, une putréfaction, c'est-à-dire une décomposition des matières organiques microbiennes qui provoquent des odeurs ressemblant à des odeurs de gaz", ajoute le colonel Marc Gilbert. 

Vos commentaires