En ce moment
 

Gilles gravement brûlé par l'explosion de la batterie de sa cigarette électronique: "Des flammes sont sorties de ma poche"

Gilles gravement brûlé par l'explosion de la batterie de sa cigarette électronique:

Gilles a gravement été brûlé à cause de sa cigarette électronique. La batterie a explosé dans sa poche et visiblement, selon SudPresse, ce n'est pas un cas isolé. Rien qu'au centre des grands brûlés de Loverval (Gerpinnes), c'est le sixième cas en deux ans.

"J’ai entendu comme un bruit dans la poche, un tac. Et le temps de baisser les yeux, j’avais des flammes qui sortaient de ma poche", raconte Gilles, sur son lit d’hôpital au centre des grands brûlés de Loverval (Gerpinnes), dans le Hainaut.

Les flammes mesuraient environ 20 centimètres. La batterie a explosé dimanche, alors que Gilles était dans la file devant un bureau de vote.
"J’ai essayé de me dégager, de taper avec ma main pour éteindre les flammes. C’est pour cela aussi que j’ai été blessé à la main. Et finalement c’est quand la poche était trouée que tout est tombé par terre. Cela s’est arrêté à ce moment-là", se souvient-il.

Gilles est brûlé sur 6% du corps, dont la moitié profondément. Le trentenaire a dû subir une autogreffe de peau.


Le personnel soignant inquiet 

Au centre des grands brûlés, c’est déjà le sixième cas en deux ans. Sur internet, les vidéos d’explosion de ce type sont nombreuses et inquiètent les équipes soignantes.

"Il faut faire quelque chose. Quelqu’un qui va dire qu’on va mettre un avertissement ‘cela peut prendre feu’. Ou vérifier l’isolation ou autre chose, ce sont des histoires techniques. Mais c’est un peu bête d’avoir autant de gens qui vont subir un traitement chirurgical et qui vont garder des cicatrices", estime Ciprian Isacu, chirurgien plastique au centre des grands brûlés. L’hôpital a alerté les autorités fédérales.

Hospitalisé une semaine, Gilles se demande encore comment cela a pu se produire. Frottement avec le métal ou surchauffe. "En ce qui concerne la cigarette électronique, je n’ai jamais acheté quoi que ce soit sur internet, j’ai toujours acheté en magasin. Ces batteries-là cela faisait presque un an que je les avais. Est-ce que c’est l’usure ? Je ne sais pas. Mais en tout cas je fais attention à la qualité des choses que j’achète. Et je pense que je ne mettrai de toute façon plus de batterie dans ma poche quoi qu’il arrive. Ce sera peut-être le moyen qui va me faire arrêter de fumer", positive le père de famille.

Vos commentaires